Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 19:05

C’est avec joie et soulagement que chacun de nous a appris l’annonce de la libération des Français, détenus par Al-Quaïda au Maghreb islamique (AQMI) depuis plus de trois ans au Niger. La durée de leur captivité, qui a dû être une véritable épreuve et les évolutions du conflit au Mali tout proche nous avaient poussés à envisager, malheureusement, tous les scénarii, même les plus sombres.

 

Aujourd’hui, c’est le plus grand soulagement que nous partageons. Ainsi, je veux transmettre toute ma satisfaction aux quatre otages enfin libérés et tout particulièrement à Daniel LARRIBE, originaire du Gard. Je veux partager avec sa famille,  la bonne nouvelle de sa libération et m’associer pleinement à leur bonheur retrouvé. Je souhaite, parallèlement, souligner les nombreuses actions citoyennes, à Nîmes, en France et ailleurs, qui ont permis de soutenir les otages durant leur détention. Notre mobilisation a porté ses fruits.     

 

A cette heure, malgré la joie partagée, nous devons, tout de même, garder une pensée pour nos 7 compatriotes, encore otages à travers le monde. 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 16:07

La préméditation ne relève ni de la colère ni de la réaction. Elle ne régit qu’aux actes de délinquance. La violence des gestes suit très souvent la violence du verbe. Nous venons de le vérifier ce dimanche à Rodilhan.

 

Les incidents déplorables qui ont émaillé cette journée taurine ont été pensés et générés par les propos extrêmes et récurrents distillés à longueur d’année par certains leaders du mouvement anti-corrida dans une résonance politique proche des doctrines de la gauche extrême.

 

 

  • Oui, la tauromachie a des bases parfaitement légales dans notre pays.

 

  • Oui, être libre d’exprimer sa contestation y compris contre ce qui est parfaitement légal, est un droit fondamental. C’est une des principales libertés publiques pour laquelle l’élu républicain que je suis se battra toujours pour en être le garant, même si je ne partage pas les idées et les revendications exprimées.

 

  • Non, l’agression de citoyens par d’autres citoyens n’a pas sa place en démocratie.

 

Les faits prenant depuis quelque temps une forme chronique très inquiétante, j’ai pris contact aujourd’hui avec Alain MARLEIX, Président du Groupe d’étude sur la tauromachie à l’Assemblée Nationale, ainsi qu’avec mon collègue Raymond COUDERC, Président du même Groupe au Sénat, afin d’organiser dans les meilleurs délais, une réunion conjointe des parlementaires qui en sont membres, pour alerter ensemble le Ministre de l’Intérieur sur les dérives inacceptables observées au sein du collectif anti-taurin à l’origine des ces agressions et d’en envisager la dissolution.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 18:19

Dans un premier temps, dans un flot de mesures aussi inutiles qu’inopportunes, il a divisé les Français, sapé les valeurs, foulé au pied les références sociétales. Dans un second temps, pour parachever la dislocation de la Nation, dans des décisions à la tête du client il divise le territoire.

 

C’est ce qu’a fait le Premier ministre considérant la Bretagne comme une région « à part » au sortir d’une réunion extraordinaire mobilisant pas moins de 13 ministres. En dispensant un traitement de faveur exorbitant de celui de l’État avec les autres régions, il foule aux pieds le principe d’égalité, alors que la situation bretonne est objectivement très supérieure à celle du Languedoc Roussillon bien plus en difficulté. Le Président BOURQUIN par solidarité socialiste dans une grande contorsion a tenté de justifier ce qui ne peut l’être. Et pourtant la vérité c’est qu’il y a des régions qui intéressent le gouvernement et d’autres non.

 

Il y la Bretagne où l’on garantit 97% du salaire par contrat de sécurisation professionnelle renforcé et les licenciés languedociens qui écarquillent les yeux. Il y a la Bretagne où on envisage l’exonération de l’écotaxe alors que s’y trouvent les productions les plus polluantes de France et les paysans languedociens modèles en matière de respect environnemental et qui n’ont que leurs yeux pour pleurer. Des agriculteurs auxquels le Ministre LE FOLL ne répond ni sur la chaptalisation ni sur la distillation obligatoire. Il y a la Bretagne où on construit des aéroports en doublon et il y a le Languedoc, où le gouvernement vient de repousser à 2030 la liaison TGV Montpellier-Perpignan laissant stupéfaits Languedociens, Catalans et Espagnols.

 

Déjà, HOLLANDE avait outrageusement arrosé la Corrèze, sa terre d’élection en lui attribuant 15% du fonds exceptionnel d’aide aux Départements en difficulté. Il poursuit avec la Bretagne au service des 4 Bretons du Gouvernement que sont LE DRIAN, LEBRANCHU, LE FOLL, et HAMON … Dans la déroute, on prépare la retraite sur ses terres. Triste gestion de la Nation.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Point de vue
commenter cet article
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 12:07

C’est désormais officiel, notre Cité va accueillir une nouvelle fois l’une des plus grandes fêtes sportives et médiatiques planétaires. Le dimanche 20 juillet, en fin de journée, Nîmes sera l’écrin aux yeux du monde de l’arrivée des cyclistes, des équipes techniques et de la fameuse caravane. Comme en 2004 et en 2008, cet événement sera l’occasion d’organiser une fête populaire, tout en valorisant Nîmes, son patrimoine, son art de vivre, ses traditions et ses produits du terroir.

 

Comme de nombreux Nîmoises et Nîmois, je me réjouis pleinement que notre candidature ait été retenue par les organisateurs de la Grande Boucle.

 

Cette nouvelle démontre encore une fois notre amour local pour le cyclisme, mais aussi notre volonté de dynamiser, au beau milieu de l’été, notre cœur de ville, puisque de nombreuses animations seront proposées. Ainsi, l’annonce du passage de ce grand rendez-vous est aussi une aubaine en terme de développement économique pour notre territoire.   

 

Avec ce nouveau passage du Tour de France, pour lequel je me suis fortement impliqué,  Nîmes mérite pleinement son accent sportif. 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 17:20

Le Président de la République a prouvé une nouvelle fois, le temps d’une intervention télévisée, qu’il n’avait décidemment pas les épaules pour diriger notre pays. Lui qui voulait éteindre l’incendie de « l’affaire Leonarda » n’a fait que l’attiser. Lui qui voulait prouver qu’il était le chef du gouvernement, est devenu la risée de l’Europe.

 

Tantôt décrié, tantôt humilié, François HOLLANDE le mal-aimé trône sur un piédestal fissuré, proche de l’effondrement. « L’affaire Leonarda », comme il convient de l’appeler, est aujourd’hui une affaire d’État résumant à elle seule les 18 premiers mois de présidence : indécision, manque de cap, manque de crédibilité et courage.

 

L’amateurisme dont fait preuve François HOLLANDE traduit un profond déni du Président pour les institutions du pays. Ce fait du prince me conduit, malheureusement, à me questionner sur le crédit à accorder au roi HOLLANDE qui, à défaut de garantir la loi, s’assoit dessus lamentablement. A travers cet aveu de faiblesse, François HOLLANDE ouvre grand les portes de la France et, par la même occasion, celles de l’immigration.

 

A vouloir faire plaisir à tout le monde à chercher en permanence la synthèse comme il le faisait en tant que Premier secrétaire du Parti Socialiste, François HOLLANDE ne porte toujours par les habits de Chef de l’État et mécontente l’ensemble des Français qui ne se reconnaissent plus en celui qui voulait être “ Président de tous les Français “. Aujourd’hui, François HOLLANDE n’est pas Président de la République mais chef des couacs en série, chef sans cap ni autorité.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Point de vue
commenter cet article
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 16:36

Lors du Conseil Communautaire de Nîmes Métropole qui s’est tenu hier soir, j’ai formulé un vœu, adopté à l’unanimité, en faveur du maintien de l'école des Mines d'Alès sur le site de Nîmes.

 

J’ai ainsi appelé la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie du Languedoc Roussillon à revenir sur son désengagement financier. Dans l’hypothèse où la CRCI confirmerait  sa démarche, et à cette seule condition, les élus communautaires expriment leur intention de soutenir le maintien du site nîmois. Ainsi, la Communauté d’Agglomération est prête à contribuer, avec ses partenaires, à hauteur de 150 000 € supplémentaires, venant s’ajouter aux 50 000 € déjà versés dans le cadre de sa politique de développement de filières innovantes.

 

En outre, et en réponse à l'appel d’Henry DOUAIS, Président de la CCI de Nîmes, les élus de l’agglomération réaffirment l'exemplarité de la double implantation Alès-Nîmes dans le cadre du Pôle Métropolitain  et en appellent aux autres collectivités pour sauver les activités et les emplois de l’EMA sur le site de Nîmes, catalyseurs de développement économique.

 

Ce vœu a également pour conséquence de demander au Conseil Général et au Conseil Régional de renforcer leur contribution financière pour sauver cette antenne.   

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article

Jean-Paul Fournier