Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 10:02
Published by jean-paul fournier
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 16:52

Le 13 novembre dernier, notre Nation subissait une attaque sans précédent. Avec 130 morts, ce fut l’un des moments les plus graves de l’histoire française récente. Dans cette tourmente, la République se devait de réagir. J’étais présent à Versailles à la réunion du Congrès du Parlement. J’ai entendu les annonces de François HOLLANDE et sa volonté de réviser la Constitution. Dans ses propos, le chef de l’Etat a annoncé « dès lors que la Constitution est le pacte collectif indispensable pour vivre ensemble, il est légitime que la Constitution comporte les réponses pour lutter contre ceux qui voudraient y porter atteinte ».

 

Aujourd’hui, avec l’abandon de la révision constitutionnelle, c’est non seulement la crédibilité du Président de la République, qui est une nouvelle fois fragilisée, mais c’est surtout la sécurité des Françaises et des Français qui est en danger. Ne pas décider de réviser la Constitution, c’est montrer de la faiblesse, je dirais même de la fébrilité à la tête de la France. Avec cet abandon, les ennemis de la France peuvent se réjouir. Certains d’entre eux règnent pourtant en maître à la tête de l’Etat, car ce piteux rétropédalage n’est que le miroir des divisions de la majorité et de la faiblesse sans égale de François HOLLANDE.

 

La France est ébranlée. Les citoyens sont inquiets. Le Président de la République n’en finit pas de tomber dans les abîmes de la déchéance du pouvoir. Chronique d’un quinquennat gâché. 

Published by jean-paul fournier
commenter cet article
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 18:02

Hier, de dramatiques attentats ont été perpétrés à Bruxelles provoquant de nombreuses victimes et blessés.

Mes premières pensées vont naturellement vers eux et leurs familles, vers le peuple belge qui voit commettre une nouvelle fois, sur son sol, d’ignobles actes terroristes. Je veux témoigner tout mon soutien et celui de la Ville de Nîmes à nos amis belges.

Après l’effroi et le profond dégoût provoqués par ces attentats, il nous faut une nouvelle fois nous mobiliser, rester unis, défendre et affirmer fortement nos valeurs. 

Ces actes lâches n’arriveront jamais à faire vaciller nos sociétés démocratiques et humanistes. Ils ne font, au contraire, que renforcer notre détermination à agir contre l’obscurantisme et l’idéologie de la haine véhiculés par l’Etat Islamique.

Londres, Madrid, Bamako, Paris, Bruxelles…rien ne nous fera reculer et nous poursuivrons sans relâche notre combat contre Daesh.

J’invite chaque nîmois qui désire exprimer son soutien au peuple belge à venir dans le hall de l’Hôtel de Ville où, dès demain matin, un livret sera mis à leur disposition.

Published by jean-paul fournier
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 08:54

Il n'y a que dans les régimes totalitaires que le pouvoir central parvient à réécrire l'histoire à coup de lois et de décrets. Les efforts de François Hollande pour travestir le 19 mars en commémoration nationale dans le seul but de s'attacher les bonnes grâces d'un Parti Communiste moribond n'aboutiront pas !

Non monsieur le Président de la République, les Français ne vous laisseront pas salir la mémoire des milliers de Pieds-noirs et Harkis massacrés par le FLN au lendemain des accords d'Evian.

La plaie est toujours vive. Elle ne se refermera pas.

Le masque est donc définitivement tombé : bien qu'élu de Corrèze, François HOLLANDE n'est pas l'héritier de Jacques CHIRAC qu'il prétend être, dans une autre tentative de falsification.

En instaurant la date du 5 décembre comme journée de commémoration de la guerre d'Algérie, CHIRAC avait trouvé un moyen d'apaiser les Français. En imposant le 19 mars, Hollande ne fait que les diviser.

Published by jean-paul fournier
commenter cet article
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 16:33

La pensée gaulliste est en deuil. L’un de ses derniers représentants encore vivants nous a quitté. Yves GUENA fut l’incarnation même de ces personnages que les circonstances de la guerre avaient fait naître sous l’impulsion du Général de Gaulle. Grand résistant, compagnon du Général de Gaulle à Londres dès 1940 et homme d’Etat, il a représenté, toute sa vie durant, l’exemplarité du serviteur de la France. Présenté parfois comme un gaulliste de gauche, il fut surtout un patriote doté d’un grand sens du devoir. Maire, Député, Sénateur, Ministre, Président du Conseil constitutionnel, il exerça de très grandes responsabilités de la République. Toute sa vie, il cultiva la mémoire du Général de Gaulle et cultiva, comme tous les gaullistes dignes de ce nom, cette indispensable volonté de permettre à la France de maintenir son rang. Ainsi, c’est tout naturellement qu’il présida l’Institut Charles de Gaulle. Avec la mort de Charles PASQUA voici quelques mois, c’est l’un des derniers barons du gaullisme qui s’en va. Reste à nous citoyens et hommes engagés à continuer à entretenir la flamme. C’est ce que j’essaye de faire au quotidien dans mon action publique à Nîmes, dans le Gard et au Sénat.

Le Gaullisme perd l’une de ses dernières figures
Published by jean-paul fournier
commenter cet article
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 10:12

Le Tour de France est la vitrine de la France. En étant l’un des événements sportifs les plus suivis au monde, il fait rayonner notre Nation, ses paysages et ses produits du terroir à travers la planète.

Ainsi, quelle a été mon amertume quand des viticulteurs gardois, via la Chambre d’Agriculture du Gard, m'ont indiqué que l’organisateur ASO faisait appel à un vin chilien en qualité de partenaire de la grande boucle.

Je n'ai rien rien contre le vin chilien. Néanmoins, notre pays, l’un des tous premiers producteurs de vin au monde, qui a érigé la vigne et le vin en véritable culture de vie, a toute sa place lors de cette épreuve sportive.

C’est pourquoi, j'ai interpellé directement le Directeur du Tour de France, Monsieur Christian PRUDHOMME, qui a tenté de nous rassurer sur le choix de cet annonceur. En effet, la promotion du vin chilien ne se ferait que sur les étapes étrangères, puisque sur le territoire national, la loi Evin interdit ce genre démarche.

Je regrette tout de même que le vin en question ne soit pas issu d’un vignoble français. En outre, je souhaite que dans le cadre de la loi, des rapports constructifs se nouent avec les producteurs français issus des territoires traversés par le tour. Il m'a été avancé à ce sujet que FranceAgriMer était en discussion avec ASO pour valoriser les produits du terroir lors du Tour de France.

J'attends des précisions sur cette démarche. D’ailleurs, j'espère que la venue de M. PRUDHOMME au Salon international de l’Agriculture ce jeudi s’accompagnera de propos rassurant sur ce sujet. 

Je serai désormais très attentifs pour que ASO construise un partenariat fort avec les producteurs des départements traversés comme le Gard. La grande boucle passe le 14 juillet, jour de la Fête nationale, dans le Gard. Il ne faudrait pas que les réjouissances populaires soient gâchées par cette malheureuse affaire de vin chilien.  

Published by jean-paul fournier
commenter cet article

Jean-Paul Fournier