28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 12:10

A une semaine de la rentrée scolaire, et alors que la France connait son troisième ministre de l’Éducation nationale en moins de trois ans, nombreux sont les étudiants inquiets pour leur avenir.

 

En effet, en supprimant la bourse au mérite au creux de l’été, le gouvernement a signé l’arrêt de mort de la méritocratie à la française !

 

Aujourd’hui le constat est clair : la bourse au mérite, mise en œuvre par Valérie Pécresse, a poussé de nombreux lycéens à se surpasser, se démener pour accéder à ce graal qui leurs ouvraient les portes d’écoles supérieures.

 

Si Messieurs Hollande et Valls sont véritablement sincères dans leur virage social libéral, ils doivent exiger de leur nouvelle Ministre de l’Éducation Nationale, dont on nous dit qu’elle a été promue au sein du gouvernement au mérite, qu’elle rétablisse ce dispositif.

 

Ce serait un signe fort, dans un climat de défiance, de pessimisme et d’abattement sans précédent !

 

Sinon, ce énième reniement des discours du candidat Hollande qui disait vouloir faire de la jeunesse la grande priorité de son quinquennat ne serait pas qu’un simple renoncement, mais une injustice intolérable doublée d’un effondrement définitif de la valeur de la parole du Président.

Partager cet article

Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 18:36

C’est avec tristesse que j’ai appris la disparition de Christian BOURQUIN, président de la Région Languedoc-Roussillon depuis 2010. Même si nous ne partagions pas les mêmes idées politiques, notre passion et notre amour pour la Région nous rassemblait.

 

Ce professionnel passionné que j’ai eu plaisir à côtoyer au sein de la chambre haute du Parlement français vibrait pour notre Région, notre identité et notre culture dont il était un ardent défenseur.

 

Sur le plan local, Christian BOURQUIN et moi avons travaillé ensemble, laissant nos clivages politiques de côté, pour faire avancer certains dossiers nîmois comme ceux du plan de lutte contre les inondations “plan Cadereau “ et de la première tranche de l’Université Hoche que nous avons inaugurée ensemble il y a maintenant un an. Nous travaillions d’ailleurs main dans la main pour aboutir à l’inscription de la deuxième tranche de ce projet dans le contrat de projets État-région en cours de discussion.

 

Récemment j’ai encore eu l’occasion d’échanger avec lui sur l’attribution de fonds européens destinés au financement du projet du Musée de la Romanité. Nous avions également évoqué le combat qu’il a entrepris contre la fusion du Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées et j’espère que le flambeau sera repris par son successeur.

 

Aussi, à travers ces quelques lignes, je souhaite donc rendre un dernier hommage à cet homme de convictions, fortement engagé pour notre territoire. Mes pensées vont également vers sa famille à qui je désire transmettre mes chaleureuses pensées.

Partager cet article

Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 14:56

La démission du Gouvernement est la suite logique de l’incapacité de François HOLLANDE à diriger la France. Même si c’est une preuve d’un semblant d’autorité (un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne), elle révèle une plaie béante au sein même non seulement de la majorité, qui se réduit comme peau de chagrin, mais aussi, c’est un fait inédit, dans le Gouvernement. Ce schisme gouvernemental est sans précédent. De l’amateurisme latent et des couacs en rafale, nous sommes désormais entrés dans une crise de régime. François HOLLANDE avait prédit le changement, mais de là à faire naître une opposition au sein de son Gouvernement, c’est un pas inquiétant qui fragilise considérablement l’organisation de l’Etat. Heureusement que les pères fondateurs de la Vème République, le Général de Gaulle en tête, avaient prévu des instituions solides, parées à toutes épreuves.

 

Pourtant, demain, après l’annonce du  nouveau Gouvernement, c’est bien la question de la viabilité de la majorité qui reste en suspend. C’est aussi la question de l’orientation économique qui est en jeu. Alors que Manuel VALLS avait été nommé en avril à la tête d’un « gouvernement de combat », le constat d’un nouveau combat perdu pour le Chef de l’Etat est désormais fait. A une semaine de la fin des vacances scolaires, la France n’a plus de cap politique. Autant d’anxiété et d’angoisse supplémentaires pour nos compatriotes à la veille d’une rentrée qui s’annonce houleuse. Autant de questionnements pour lesquels le Président de la République n’a apparemment plus de réponses crédibles…..  

Partager cet article

Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 11:41

Alors que nous allons célébrer, dans quelques jours, le 70ème anniversaire de la libération de Nîmes, la minorité chrétienne d’Irak subit une épuration qui nous ramène aux heures les plus sombres de l’Histoire européenne. Présents depuis l’Antiquité, ces Chrétiens orientaux sont la proie du Califat sunnite en cours de création au nord ouest de l’Irak et à l’est de la Syrie. Même la République islamique d’Iran s’inquiète des dérives de ce pouvoir obscur et archaïque, qu’on pourrait qualifier de moyenâgeux, s’il n’employait les techniques modernes de communication et de destruction.

 

Comme en Afghanistan, cet islamisme s’attaque au patrimoine religieux chrétien, mais aussi musulman, et souhaite rayer d’un trait de plume une partie de l’Humanité. Comme au Mali, cet extrémisme persécute des populations minoritaires, souvent sans défense. A l’instar des dragons du Roi durant la guerre des Camisards, les terroristes veulent supprimer l’existence même d’une religion qui pourtant s’est implantée bien avant l’Islam et qui a toujours été bien tolérée en Irak.

 

C’est avec émotion que j’assiste, depuis le début de l’été, aux errements de cette population. Bien entendu, l’accueil de certaines familles en France et en Europe doit être une réponse d’urgence face à la folie de cet Etat pirate dirigé par des bandits. Toutefois, nous devons également réfléchir, comme nous l’avons fait au Mali et en Afghanistan, à employer la force. Je ne suis pas belliqueux par nature, mais face au terrorisme islamique, la réponse militaire est sûrement la meilleure position à adopter.

 

L’Europe est entourée au sud et à l’est d’une barrière de pays qui endure, à des degrés divers, une forte poussée de l’islamisme. Notre devoir est d’adopter une attitude offensive à ce sujet, sans quoi, c’est non seulement les minorités chrétiennes d’Orient, en Irak, en Egypte ou en Syrie, qui sont menacées, mais au-delà, c’est bien notre vision de la démocratie et de la laïcité, qui est en jeu. L’histoire de l’Europe nous a appris que les religions pouvaient coexister et même renforcer la richesse d’une Nation. Le combat à mener est bien celui de défense de cet héritage devenu universel.   

Partager cet article

Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 09:01

L'emblématique éleveur de toros de combat du Pays d'Arles, Hubert Yonnet, a dédié sa vie aux traditions camarguaises. Issu d'une dynastie enracinée en Camargue, il fût le symbole de cette double tradition de la course camarguaise et de la corrida.

 

Président de l'antique Confrérie des Gardians à laquelle Nîmes a rendu un hommage appuyé pour le 500ème anniversaire, il est le seul ganadero à avoir lidié des toros à Madrid, Séville et Barcelone. Une partie de son important élevage est d'ailleurs issu de celui de la ganaderia de la grande Conchita Cintron qui honora Nîmes de sa présence en 1991.

 

Au nom du Conseil Municipal, je veux rendre hommage à cet homme de valeur, amoureux de sa terre et de ses traditions et transmettre de respectueuses pensées à sa famille, ses proches et toute l'aficion.

Partager cet article

Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 17:44

Manifester, est un droit fondamental. Chacun doit pouvoir exprimer, dans le cadre prévu par la loi, ses idées. Le choc de la Guerre au Proche Orient et des nombreuses victimes qu’elles engendrent, touchent la conscience collective. Il est normal que certains s’expriment pour appeler à la paix. Moi aussi, je suis un partisan du dialogue, plutôt que le recours aux armes par les protagonistes du conflit. 

 

Toutefois, les dérives que nous avons pu constater lors de diverses manifestations, d’ailleurs non autorisées, doit mobiliser la communauté nationale. Sous couvert d’antisionisme, cache misère d’un antisémitisme de moins en moins dissimulé, des voyous se sont attaquées à des lieux de cultes juifs ou des établissements liés à cette religion. Parallèlement, lors de véritables émeutes, des citoyens ont saccagé l’espace urbain.                  

 

Cette épreuve pour la République met en lumière l’incapacité de François HOLLANDE à pouvoir incarner l’autorité. Une autorité bafouée sur le territoire national, puisque l’interdiction de manifester, dont on peut discuter la décision, n’a pas été respectée. Une autorité bafouée à l’extérieur, puisque la voix de la France ne porte plus dans le monde. Pis encore, notre pays ne semble plus vouloir jouer un rôle diplomatique de premier ordre.

 

J’appelle le Chef de l’Etat au sursaut. Je veux également dénoncer, avec la plus grande fermeté, le racisme et les gestes foncièrement antisémites de ces sauvages. La Justice doit être exemplaire à leur encontre. Je réitère tout mon soutien à nos compatriotes de confessions israélites de France, mais aussi de Nîmes et du Gard.            

Partager cet article

Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 14:28

Le gouvernement entendait relever à 8,50 € la taxe de séjour aujourd’hui établie à 1,50 €/ nuitée. C’est un peu comme scier la branche sur laquelle on est assis. Si la France reste une destination prisée, la concurrence des autres destinations est de plus en plus forte tant sur le plan qualitatif que sur le plan tarifaire. Il va sans dire que le projet gouvernemental était un coup très rude pour ce secteur. Une atteinte aussi au pouvoir d'achat des Français qui sont des millions à passer leurs vacances dans l’Hexagone. J’avais cosigné un amendement de suppression de cette mesure lors de sa lecture au Sénat.

 

Je me réjouis que l’Assemblée nationale ait définitivement rejeté ce qui aurait été une erreur grave. Je reste cependant très attentif aux décisions qui seront prises par le Président du Conseil Général qui a prévu d’appliquer au 1er janvier 2015 une surtaxe à la taxe de séjour de 10% au profit du Département.

 

Au nom du bon sens, du développement de l’économie touristique et de l’emploi local, je lui demande d’y renoncer.

Partager cet article

Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 11:44

Alors que ses camarades défilaient hier sur les Champs Elysées, un sous-officier du 1er régiment étranger de Génie, posté à Laudun-l’Ardoise, vient de trouver la mort, lors d’une opération au Mali. C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris, comme tous les patriotes, cette nouvelle, le lendemain de la Fête nationale.

 

Nos Armées effectuent d’admirables missions à l’extérieur, notamment pour combattre ces fléaux que sont le terrorisme et l’islamisme. La Nation doit, plus que jamais, faire corps avec ses soldats, pour soutenir ces interventions périlleuses, qui démontrent la vocation universelle de la France et notre capacité, dans le cadre d’un mandat des Nations Unis, à engager rapidement nos forces dans des terrains à enjeu pour la sécurité nationale.

 

Je veux transmettre toutes mes condoléances à la famille de ce sous-officier, à ses camarades d’arme et à son encadrement, le colonel dirigeant le 1er REG, ainsi que le Général de la 6ème BLB, qui coordonne ce régiment.       

Partager cet article

Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 16:58

Ce matin, dans le cadre d’une question orale à la Haute assemblée, j’ai dénoncé les atteintes de la loi ALUR sur la qualité des paysages et la volonté du gouvernement de prôner la densification à l’encontre d’un urbanisme varié.

 

Dans le droit fil de mes préoccupations de Maire qui, comme les 352 autres édiles du Gard, ai à subir les nouvelles dispositions du code de l’urbanisme, j’ai interrogé la Ministre du Logement et de l’Egalité des territoires sur les atteintes de la loi ALUR à la typicité de l’urbanisme méditerranéen. J’ai alerté la Ministre sur la suppression brutale du COS et des surfaces minimales de constructibilité qui permettent désormais en l’état du PLU de couvrir la garrigue nîmoise d’habitats de type lotissement.

 

Le dogmatisme socialiste a dicté la réponse ministérielle par la voix de Sylvia PINEL, Ministre du Logement et de l’Egalité des territoires, Densification ! Densification ! Que l’on soit en Ile-de-France, en Provence ou en Languedoc, quel que soit le paysage, faisons dense !

 

En réplique, j’ai rappelé à notre gouvernement que depuis 1962 et les études de J.B. CALHOUN sur les effets désastreux de la densification en matière de qualité des rapports sociaux, de degré de violences et de recul du bien-vivre font références en matière de sociologie urbaine. Il ne semble pas que les leçons soient tirées d’effets de densification urbaine que nous connaissons tous dans certains quartiers depuis 30 ans. Je me battrai jusqu’au bout pour préserver à la fois l’harmonie des paysages nîmois et la qualité de vie dans le cadre d'un urbanisme varié et harmonieux.

Partager cet article

Published by jean-paul fournier - dans Actualité Politique
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 18:15

La multiplication des arrestations dans les milieux djihadistes, notamment à Nîmes, ne peut laisser indifférent l’élu républicain que je suis. Avec l’évolution d’une certaine forme de communautarisme, elle souligne la radicalisation inquiétante d’une infime minorité des musulmans de France. Elle représente actuellement l’une des toutes premières menaces pour les valeurs de notre Nation et pour l’intégrité physique de nos Concitoyens. La République doit ainsi répondre de la manière la plus ferme à ce danger multiforme, sans quoi elle risque de disparaître.          

 

A ce sujet, j’ai récemment souhaité rappeler l'attention du Ministre de l'Intérieur, Bernard CAZENEUVE, dans le cadre d’une question écrite, sur les dispositions annoncées dans le domaine de la lutte contre les filières djihadistes vers la Syrie et d'autres pays instables du Proche-Orient. En effet, si les mesures envisagées couvrent trois domaines, la prévention, l'empêchement des départs et le démantèlement des filières djihadistes, il n'en demeure pas moins que c'est le retour dans l'Hexagone de ces individus présents par centaines dans ces lieux de combat et d'expression du fanatisme religieux qui représente une très grave menace pour la stabilité intérieure. Je lui ai donc demandé quelles mesures il comptait prendre pour neutraliser ce danger latent que constituent ces individus et leur endoctrinement belliqueux sur le sol français à leur retour.

 

Cette question a été publiée au JO le 1er mai. Elle est depuis cette date restée sans réponse. J’ose espérer que vu l’urgence, le Ministre de l’Intérieur trouvera le temps, non seulement de répondre à ma missive, mais aussi de présenter, en lien avec sa collègue de la place Vendôme, un plan complet de lutte contre cette frange extrémiste qui livre sur notre territoire une lutte idéologique qui a pour seul but de balayer les valeurs de notre civilisation.

Partager cet article

Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article

Articles Récents

Jean-Paul Fournier

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog