Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 09:06

Comme l’an dernier, j’ai décidé de rendre publique ma dotation d’action parlementaire. Cette démarche est désormais à l’unisson de la politique menée par le Président du Sénat, Gérard LARCHER, qui a initié une profonde réforme du travail parlementaire. Ces aides parlementaires, assez modestes, permettent de satisfaire les besoins de quelques communes de tout le département du Gard afin d’initier des chantiers communaux et donc l’activité des entreprises locales. Cette « enveloppe » est un apport d’autant plus important pour les petites communes que l’Etat baisse drastiquement ses dotations aux collectivités.

Published by jean-paul fournier
commenter cet article
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 08:39
Published by jean-paul fournier
commenter cet article
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 16:11

Le Parlement vient de voter définitivement le projet de loi de modernisation de notre système de santé. C’est le texte de l’Assemblée nationale qui a été adopté. Peu de propositions du Sénat ont été reprises par les députés. Le gouvernement a même eu le culot de demander aux sénateurs d’étudier la loi en deuxième lecture en quelques heures, empêchant de faire de nouveaux amendements. Ainsi, le Parlement a validé un texte qui n’est pas satisfaisant, je dirai même un texte dangereux pour notre système de santé. Le dogmatisme de la ministre de la santé a été poussé à son paroxysme. Sur cette le loi, ce dogmatisme s’est traduit par l’absence totale d’écoute et une opposition quasi unanime des professionnels de santé.

De cette loi, je déplore le sort fait aux hôpitaux privés, qui n’ont plus la place qu’ils devraient avoir dans notre système, la mise en place du tiers payant automatique, qui va engendrer une démarche consumériste, le diktat du paquet neutre, imposé aux buralistes sans tenir compte de la directive européenne. Je dénonce violemment la mise en place des salles de consommation de drogues à moindre risque (salles de shoot), alors même qu’elle est strictement interdite par le code pénal.

Cette loi est un échec. Notre système n’est en rien modernisé. Le corps médical, comme les professions intermédiaires, mais aussi les patients, sont opposés à ces évolutions. Leurs attentes ne sont pas satisfaites. A l’opposition d’imaginer, avec les acteurs du secteur, les alternatives d’une loi qu’il faudra en grande partie abroger dès 2017.

Published by jean-paul fournier
commenter cet article
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 09:42

A deux jours du second tour des élections régionales, je souhaitais, en tant que Secrétaire départemental les Républicains du Gard, mais aussi en tant que Délégué national, faire passer un message à tous nos électeurs et toutes nos électrices, à toutes et tous les abstentionnistes du premier tour, à toutes celles et tous ceux qui ont en main les clés du scrutin.

Les résultats de dimanche dernier n’ont pas été à la hauteur de nos espérances. Pourtant, face à la poussée du Front National sur tout le territoire, favorisée par une politique socialiste de confusion, vous n’aurez qu’une seule et réelle alternative ce 13 décembre : celle du rassemblement républicain de la droite et du centre.

J’en appelle à la responsabilité citoyenne et civique de chacun. Lundi il sera trop tard ! Trop tard pour choisir. Trop tard pour regretter les cinq minutes non prises pour aller voter et qui se traduiront par six années perdues.

Si le vote est un droit garanti par la République, il est un devoir pour tous les citoyens comme le rappelle l’inscription figurant sur nos cartes électorales : « Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique ».

Alors j’appelle nos concitoyens à voter, dimanche prochain, pour la liste de Dominique Reynie conduite dans le Gard par Christophe Rivenq. C’est le seul vote utile dans l’intérêt de notre région et pour ne pas tomber dans l’impasse.

Published by jean-paul fournier
commenter cet article
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 12:34

Notre pays a été marqué dans sa chair ce vendredi 13 novembre. En cherchant à atteindre, au cœur de notre capitale, notre art de vivre, notre jeunesse et sa joie, les barbares de l’Etat islamique ont cru entamer notre résolution à rester libres et fiers. Ils se sont trompés lourdement. Jamais dans l’adversité, la France n’a courbé l’échine, et nos ennemis doivent le savoir !

C’est dans cet esprit que lundi après-midi, le Président de la République a souhaité rassembler le Parlement en Congrès. Je lui donne raison d’avoir voulu donner, dans ce lieu fondateur de notre Histoire, toute la solennité qui convenait, pour montrer, au cœur même de nos institutions, et aux yeux du monde entier, l’unité de notre pays. Même meurtrie, la France ne vacillera pas !

Une série d’orientations fortes ont été proposées. J’en ai pris acte et je les encourage désormais, mais elles devront immanquablement être complétées de mesures immédiates : isolement des plus radicaux, neutralisation des français partis faire le djihad actuellement sur notre sol, fermeture des mosquées salafistes. J’attends, à ce titre, que les propositions de l’opposition soient entendues avec beaucoup plus de force que par le passé.

L’unité de notre pays, rendue indispensable par l’ampleur de la tâche, ne se construira et ne perdurera en effet, au-delà de l’émotion, que dans le respect des propositions de chacun. Or les événements tragiques qui viennent d’endeuiller notre pays ont révélé l’acuité et l’urgence de nombreuses propositions qui avaient été faites et auxquelles personne n’avait véritablement voulu donner suite.

L’heure est venue de prendre notre destin en main et d’agir en conséquence. Notre objectif à tous ne doit tendre qu’à un but : protéger notre société, notre identité, notre art de vivre et les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité de notre pays. Ces valeurs qui nous ont façonnées au sein de nos familles, au sein de nos écoles. Ces valeurs qui nous précédent et nous dépassent !

Published by jean-paul fournier
commenter cet article
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 08:59
Audience avec le roi de Jordanie - Retour sur mon déplacement

A l’heure où le Moyen et le Proche Orient se déchirent et se mobilisent face au danger que représente la montée en puissance de l’Etat islamique, le déplacement de travail que j’ai effectué en Jordanie, dans le cadre du groupe d’amitié sénatorial, avait une dimension toute particulière. De la visite d’un camp de réfugiés syriens à la rencontre avec le Roi Abdallah II, avec qui j’ai eu un entretien, en passant par des rencontres avec le Maire d’Amman, le Président du Sénat et divers ministres, les discussions ont d’abord eu pour objet la menace terroriste.

A plus de 3000 kilomètres de distance, Paris et Amman ont les mêmes préoccupations face au danger du djihadisme. D’ailleurs la présence du roi, lors du grand rassemblement parisien du 11 janvier fut un témoignage concret de l’amitié franco-jordanienne. Ainsi, j’ai été désigné, pour présenter au Sénat jordanien, les grandes lignes des travaux de la Commission d’enquête sur l’organisation et les moyens de lutte contre les réseaux djihadistes en France et en Europe. La question du renseignement, mais aussi celle de la déradicalisation, ont été abordées. Parallèlement, la visite du camp d’Azraq, qui regroupe plusieurs centaines de milliers de réfugiés syriens, nous a permis concrètement de comprendre les conséquences de la propagation de Daech et la nécessité de sa destruction, ainsi que la complexité de la question migratoire. Comme le Liban et la Turquie, la Jordanie doit endiguer les milliers de syriens qui fuient quotidiennement la guerre et la barbarie.

L’autre axe de travail du déplacement a été le développement durable et la COP21. En effet, les nombreux problèmes d’approvisionnement en eau de la région donnent à la question environnementale des dimensions vitales. La décision de construire un canal entre la mer Morte et la mer Rouge ou la création d’usine de désalinisation sont des moyens de répondre à cette problématique. Lors d’une table ronde, j’ai d’ailleurs pu présenter les actions nîmoises en matière de développement durable et de lutte contre le réchauffement climatique. Le Maire d’Amman s’est dit vivement intéressé par nos actions en matière de protection énergétique des bâtiments communaux et par l’utilisation dynamique de l’énergie produite par notre incinérateur.

Cette visite de 5 jours a eu pour but de renforcer les liens entre nos deux pays. Elle m’a également permis de mieux appréhender la Jordanie, nation arabe et îlot de stabilité dans une région en crise. Mon audience avec le souverain hachémite restera comme un moment fort de mes rencontres avec les personnalités politiques mondiales de tout premier plan.  

Published by jean-paul fournier
commenter cet article

Jean-Paul Fournier