Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 09:35

L'hebdomadaire "Le Point" de la semaine dernière a consacré tout un dossier à la Romanité dans notre pays. Nîmes figurait en bonne place avec, notamment, une esquisse de la ville du temps d'Auguste.


Cet article a été publié au moment même où nos monuments antiques, notamment l'amphithéâtre "le mieux conservé au monde", connaissaient un pic de fréquentation. Des touristes, originaires de toutes les régions de France et del'étranger, ont parfois fait la queue pendant plus d'une heure au guichet. Cette affluence, également spectaculaire à la Maison carrée, et les commentaires très majoritairement positifs quant à la qualité des visites proposées m'amènent à sourire au souvenir des cris d'orfraie des membres de l'opposition municipale lorsque j'ai proposé que nous confiions à des professionnels, la société Culturespaces, l'exploitation touristique de notre patrimoine.


Jamais celui-ci n'a été aussi bien géré dans l'intérêt des Nîmois puisque plus il y a de visiteurs, plus la redevance versée à la Ville par le délégataire est importante, et plus l'économie locale (cafés, restaurants, commerces de souvenirs...) en tire bénéfice.


J'ajoute que les travaux de restauration entrepris, à l'initiative de la Ville, sur la Maison carrée et bientôt sur les Arènes ne feront que renforcer l'attractivité de ces monuments. Sans parler des animations estivales (hors concerts) que nous avons bon espoir d'ajouter aux visites.

 

 

 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 11:15

Comme beaucoup d'entre vous, je m'intéresse aux JO de Pékin et suis plus particulièrement les performances de nos représentants.


Après les déceptions causées par les échecs, entre autres, de Laure Manaudou, Laura Flessel, Tony Estanguet ..., j'ai naturellement vibré en suivant le 100 mètres d'Alain Bernard. Cette médaille d'or pèse d'autant plus lourd que la concurrence était forte. Le succés de l'Antibois dans l'épreuve- reine de la natation démontre que les sportifs français, contrairement à une idée trop largement répandue, sont aptes à assumer le rôle de favoris. Alain Bernard, certes, s'était préparé magnifiquement en vue de ces Jeux. Mais, il avait aussi une énorme confiance en ses moyens.


Il reste à espèrer que sa victoire donne des idées aux autres Tricolores encore en lice dans les différentes disciplines. Je souhaite aussi que le comportement psychologique d'Alain Bernard sorte du bassin olympique et gagne plus généralement nos compatriotes. Nous avons en effet besoin de croire en nos possibilités, de considérer l'avenir positivement, de sortir d'une frilosité qui confine au fatalisme. On peut toujours gagner, même quand les vents ne sont pas toujours favorables. Encore faut-il le vouloir.

 

 

 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 10:28

J'évoquais hier le déplacement effectué fin Juillet à Rishon le Zion, l'une des villes jumelles de Nîmes. C'est toujours avec plaisir que je retrouve mon collègue, Meir Nitzan, qui s'apprête à briguer un 6ème mandat à la tête d'une ville devenue la 4ème d'Israël avec 280 000 habitants. Le développement de Rishon le Zion est très spectaculaire.

 

Avec Marie-Chantal Barbusse, adjointe déléguée à l'Action sociale, Marie- France Juanico, conseillère municipale déléguée aux Jumelages et une délégation de la Communauté juive de Nîmes, conduite par mon ami, Paul Benguigui, nous avons eu des échanges très intéressants à l'hôtel de ville de Rishon. Les exposés de nos hôtes sur les thèmes de l'approvisionnement en eau, de l'assainissement, de l'implication des jeunes dans la vie publique, de l'intégration des populations aux cultures très diverses ont été particulièrement instructifs.


Le maire de Rishon le Zion a profité de cette visite pour nous présenter le projet, très avancé, de parc des villes jumelles aménagé au coeur de la cité et qui comportera un espace de 1 500 m2 dédié à Nîmes!


Grâce à cette initiative, les habitants et visiteurs de Rishon auront un aperçu très concret de la "Rome française". Ce séjour à Rishon le Zion n'a fait que me conforter dans l'idée que le contenu des liens entre villes de pays différents doit être approfondi. Il en va d'une meilleure compréhension entre les peuples et aussi d'une approche originale de certaines préoccupations communes.

 

 

 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Déplacements
commenter cet article
12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 15:32

Quelques jours de vacances en famille, puis un séjour à Rishon le Zion, dans le cadre du jumelage qui, depuis 22 ans, lie la 4ème ville d'Israël à Nîmes ne m'ont pas permis d'alimenter ce blog aussi régulièrement que souhaité. Je prie les internautes de me pardonner ce silence.


Cette semaine, dite du 15 Août, est traditionnellement la plus creuse de l'année en termes d'activités. "Tout le monde", y compris les ministres, est en congés...sauf moi qui profite du ralentissement de l'action municipale pour préparer les élections sénatoriales du 21 Septembre prochain.


Aujourd'hui, vous le savez, l' UMP a décidé de n'investir que deux candidats en vue de ce scrutin dans le Gard où trois postes sont à pourvoir. Pour Max Roustan, maire d'Alès et président de la communauté d'agglomération du Grand Alès, et moi, cette décision correspond à notre volonté de représentativité territoriale et politique. Nous laissons ainsi aux grands électeurs un large choix, suivant leurs convictions, quant au troisième sénateur à désigner.


Je poursuis donc cette semaine les déplacements à travers le département, à la rencontre des maires et des élus des communes, auxquels j'explique les raisons de notre double candidature et nos intentions dès qu'ils nous feront confiance pour sièger au Palais du Luxembourg.


Je dois dire que tous ces entretiens, empreints de la plus parfaite courtoisie, sont riches d'enseignements. Ils permettent de mesurer le travail à accomplir pour rapprocher le cadre législatif des préoccupations quotidiennes des élus locaux que nous comprenons d'autant mieux que nous sommes, Max et moi, confrontés aux mêmes problèmes.

 

 

 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Actualité Politique
commenter cet article
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 11:08

Le Tour de France fait étape aujourd'hui à Nîmes. A la vérité, notre ville vit à l'heure de la "Grande Boucle" depuis la nuit de jeudi à vendredi et cette atmosphère bien particulière aura un prolongement demain matin jusqu'à l'heure du départ de la caravane, puis des coureurs, en direction de Digne.


Je suis tout à fait conscient de la gêne occasionnée à la circulation et au stationnement par le passage de l'épreuve. Mais, j'ai la faiblesse de penser qu'une très large majorité de Nîmois rangera ces inconvénients au chapitre de l'anecdote par rapport à l'importance que revêt pour l'économie locale le fait d'accueillir ce qui demeure l'un des tout premiers événements sportifs mondiaux. Certes, le Tour, cette année encore, connaît quelques épisodes regrettables. Pour autant, le public lui demeure fidèle car il sait faire la part des choses entre une poignée de tricheurs, de plus en plus rapidement identifiés, et tous les autres participants.


Indépendamment de ces soucis, d'aucuns (peu à vrai dire) estiment que le fait d'être ville-arrivée et départ entraîne des dépenses excessives pour les finances communales. Je pense que c'est voir les choses par le tout petit bout de la lorgnette.


Que représentent les quelque 150 000 € versés à l'organisateur (50% à la charge de la Ville et 50 % à celle de la communauté d'agglomération Nîmes Métropole) et les frais de logistique en face des recettes directes générées par la présence des 4 000 personnes composant la "caravane" (des coureurs aux monteurs des structures d'arrivée et de départ) et des dizaines de milliers de spectateurs qui ont "envahi" la ville?


Que représentent ces dépenses, qui permettent d'animer la cité durant plusieurs heures, en face du formidable impact médiatique que le Tour génére? S'il fallait débourser pour obtenir une couverture identique à la télévision, dans les radios et la presse écrite, ce sont plusieurs millions d'euros qu'il faudrait prévoir!


Bienvenue donc au Tour de France...

 

 

 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Humeurs
commenter cet article
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 11:09

L'Assemblée nationale a adopté, mercredi 16 juillet, le projet de loi qui impose l'accueil à l'école des enfants de maternelle et de primaire en cas de grève ou d'absence "imprévisible" d'un professeur qui n'a pu être remplacé.

 

Sans attendre cette loi, j'ai proposé au conseil municipal de la ville de Nîmes, qui a approuvé majoritairement la délibération lors de sa séance publique du 15 juillet, de créer et d'organiser un service public local d'accueil des enfants scolarisés dans nos écoles publiques. Il m'est apparu, en effet, que la collectivité ne pouvait pas laisser les parents, qui ont une activité professionnelle, se débrouiller, c'est à dire perdre une journée ou plus de travail pour garder leurs enfants, lors des mouvements de grève dans l'enseignement.


La création d'un service d'accueil constitue une solution préservant la portée de l'action des enseignants grévistes (car aucun enseignement n'est assuré), tout en apportant une aide précieuse aux familles. Je regrette que les élus de gauche au conseil municipal se soient opposés à cette décision éminemment sociale. 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article

Jean-Paul Fournier