Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 10:30

Je veux évoquer aujourd'hui cette polémique qui se développe, sondages à l'appui, à propos de la présence de soldats français en Afghanistan. 


Je comprends tout à fait la réaction des familles et proches des militaires du 8ème RPIMa de Castres qui ont trouvé la mort dans l'embuscade tendue par les talibans. On ne peut que déplorer la perte de compatriotes qui sont engagés dans la lutte contre le terrorisme international. Pour autant, faut-il, comme certains le souhaitent, rapatrier nos troupes? Comme le Président de la République et le gouvernement, je ne pense pas qu'il faille abandonner le combat sous peine de faire courir de grands risques aux valeurs auxquels une immense majorité de citoyens du monde croient.


Là encore, il faut savoir surmonter une émotion légitime et se convaincre qu'il y a des combats collectifs décisifs à mener, quels qu'en soient les risques individuels, même s'il faut tout faire, bien entendu, pour limiter ceux-ci.  

 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 10:02

Ce mardi 26 Août, avec Max Roustan, maire d'Alès, nous réunissons les grands électeurs nîmois qui participeront, le 21 Septembre, à l'élection des 3 sénateurs gardois. Cette réunion sera l'occasion de présenter les élus qui ont accepté de figurer sur les bulletins de vote au titre de candidats remplaçants, comme le prévoit la loi électorale.


Mon remplaçant est, en fait, une remplaçante: Vivette LOPEZ, Maire de Mus, Vice-présidente de la communauté de communes Rhôny-Vistre-Vidourle et Vice-présidente du Syndicat intercommunal du Moyen Rhôny. Vivette LPOEZ a entamé au mois de mars son deuxième mandat à la tête de la commune. 


Max Roustan, lui, a choisi le maire de Saint-Siffret, Dominique VINCENT. Celui-ci qui préside aussi le syndicat d'électrification de la région d'Uzès possède une déjà longue expérience de la vie municipale, puisqu'il a été élu conseiller municipal pour la première fois en 1977 et qu'il est maire depuis 1988.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Actualité Politique
commenter cet article
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 10:35

Mardi 26 Août, à 18 heures, à l'hôtel Atria à Nîmes, avec Max Roustan, je tiendrai une conférence de presse dont le thème, naturellement, sera notre candidature aux élections sénatoriales du 21 Septembre.

 

Nous en profiterons pour présenter aux journalistes et par voie de conséquence aux grands électeurs gardois nos 2 remplaçants éventuels.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Agenda
commenter cet article
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 09:20

 p1040220.jpg

 

Je suis né à Génolhac, au cœur des Cévennes, en 1945, dans une famille dont une partie des racines se trouvait à Nîmes. C’est ainsi que je regagne la capitale gardoise dès mon entrée en 6ème pour entamer mes études secondaires au lycée Dhuoda.

   

J’intègre, par la suite, les cours de l'Institut Supérieur de la Publicité à Bruxelles, avant de créer l’entreprise "Publi-Déco", en compagnie d'un associé. Président du Conseil national du Syndicat des artisans peintres en lettres, j'ai été aussi formateur en calligraphie à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nîmes, puis au Centre professionnel de formation des apprentis de l'artisanat et du commerce. Elu à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Gard, de 1986 à 1999, j'en ai assuré la 1ère vice-présidence de 1995 à 1999.


Sur le plan politique, j'ai toujours cultivé une sensibilité gaulliste. J’ai adhéré au Rassemblement Pour la République (RPR) en 1977 au sein duquel j'ai assumé la charge de secrétaire de la 1ère circonscription du Gard de 1984 à 1989. En 1992, Alain Juppé m'a nommé secrétaire départemental. Aujourd'hui, je suis le secrétaire départemental de l'Union pour un Mouvement Populaire (UMP) et membre de son Bureau politique national, auquel je siège tous les mercredis matins à Paris. En février 2013, je suis nommé Vice-Président de l'UMP.


Mon premier mandat nîmois remonte à 1983, puisque je deviens Adjoint au Maire, délégué à l'Urbanisme, de Jean Bousquet. En 1986, j'ai été élu au Conseil régional Languedoc- Roussillon et réélu en 1992 et 1998. J'ai démissionné de cette assemblée en 2001, lorsque j'ai été élu Maire de Nîmes. En 1988, j'ai remporté le siège de Conseiller général du premier canton de Nîmes que j'ai conservé en 1994, 2001 et 2008. J’ai démissionné de ce mandat, en septembre 2008, suite à mon élection au Sénat.


Le 18 Mars 2001, les Nîmois m’ont élu Maire de Nîmes. Ils m’ont d’ailleurs renouvelé leur confiance en mars 2008. Parallèlement et conformément à mes engagements, j'ai œuvré à la création de la Communauté d'agglomération Nîmes Métropole dont j'ai pris la présidence en 2002. Mes collègues du Conseil communautaire m'ont réélu, en 2008, à la tête de Nîmes Métropole, qui rassemble désormais 27 Communes.  


De 2007 à 2012, j'ai été président du Conseil d'Orientation du Forum pour la gestion des villes et des collectivités. J’ai également exercé des fonctions au sein du Conseil d’administration du Centre national pour le Développement du Sport (CNDS) et de
l'Ecole nationale supérieure des techniques industrielles et des mines d'Alès. J’ajoute que j’ai mené deux missions nationales passionnantes. L’une consacrée au statut des sapeurs pompiers volontaires, l’autre relative aux moyens de prévision et de prévention des inondations, thème qui, à Nîmes, revêt une dimension toute particulière. 


Enfin, le 21 septembre 2008, j'ai été élu Sénateur du Gard. Au sein de la Haute Assemblée, j’ai intégré la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées et j’ai été élu Vice-Président de la section Tauromachie du Groupe d’Etude de l’Elevage. 
En 2011 et en 2012 je suis successivement nommé Président du groupe d’amitié France-Finlande, Vice-Président du groupe d'amitié France-Afrique de l'Ouest et Vice-Président de la Mission commune d’information sur les inondations qui se sont produites dans le Var, et plus largement dans le sud-est de la France au mois de novembre 2011.

 

En 2007, le Président de la République m’élève au grade d'Officier dans l'Ordre national de la Légion d'Honneur. Je suis également Officier dans l’Ordre national du Mérite et Chevalier des Palmes académiques.

 

Je ne serais pas complet sans vous indiquer que je suis marié avec Liliane, père de deux filles, Muriel et Audrey et grand-père de trois petites-filles : Coline, Eva et Oxana.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Biographie
commenter cet article
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 09:35

L'hebdomadaire "Le Point" de la semaine dernière a consacré tout un dossier à la Romanité dans notre pays. Nîmes figurait en bonne place avec, notamment, une esquisse de la ville du temps d'Auguste.


Cet article a été publié au moment même où nos monuments antiques, notamment l'amphithéâtre "le mieux conservé au monde", connaissaient un pic de fréquentation. Des touristes, originaires de toutes les régions de France et del'étranger, ont parfois fait la queue pendant plus d'une heure au guichet. Cette affluence, également spectaculaire à la Maison carrée, et les commentaires très majoritairement positifs quant à la qualité des visites proposées m'amènent à sourire au souvenir des cris d'orfraie des membres de l'opposition municipale lorsque j'ai proposé que nous confiions à des professionnels, la société Culturespaces, l'exploitation touristique de notre patrimoine.


Jamais celui-ci n'a été aussi bien géré dans l'intérêt des Nîmois puisque plus il y a de visiteurs, plus la redevance versée à la Ville par le délégataire est importante, et plus l'économie locale (cafés, restaurants, commerces de souvenirs...) en tire bénéfice.


J'ajoute que les travaux de restauration entrepris, à l'initiative de la Ville, sur la Maison carrée et bientôt sur les Arènes ne feront que renforcer l'attractivité de ces monuments. Sans parler des animations estivales (hors concerts) que nous avons bon espoir d'ajouter aux visites.

 

 

 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 11:15

Comme beaucoup d'entre vous, je m'intéresse aux JO de Pékin et suis plus particulièrement les performances de nos représentants.


Après les déceptions causées par les échecs, entre autres, de Laure Manaudou, Laura Flessel, Tony Estanguet ..., j'ai naturellement vibré en suivant le 100 mètres d'Alain Bernard. Cette médaille d'or pèse d'autant plus lourd que la concurrence était forte. Le succés de l'Antibois dans l'épreuve- reine de la natation démontre que les sportifs français, contrairement à une idée trop largement répandue, sont aptes à assumer le rôle de favoris. Alain Bernard, certes, s'était préparé magnifiquement en vue de ces Jeux. Mais, il avait aussi une énorme confiance en ses moyens.


Il reste à espèrer que sa victoire donne des idées aux autres Tricolores encore en lice dans les différentes disciplines. Je souhaite aussi que le comportement psychologique d'Alain Bernard sorte du bassin olympique et gagne plus généralement nos compatriotes. Nous avons en effet besoin de croire en nos possibilités, de considérer l'avenir positivement, de sortir d'une frilosité qui confine au fatalisme. On peut toujours gagner, même quand les vents ne sont pas toujours favorables. Encore faut-il le vouloir.

 

 

 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

Jean-Paul Fournier