Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 11:22

En signant la Stratégie territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance et la Convention Police nationale et Police municipale, j’ai acté, avec Monsieur le Préfet et Monsieur le Procureur de la République, une nouvelle étape dans la prévention et la lutte contre toute forme de délinquance à Nîmes. En effet, l’élu républicain que je suis a toujours eu à cœur de faire de la sécurité et de la sureté de chacun une priorité absolue des politiques publiques. Il faut le dire, le combat quotidien et indispensable que nous devons mener pour renforcer notre cadre sécuritaire est totalement nécessaire pour donner du sens au mot liberté. En effet, sans des règles claires, respectées par tous, c’est notre pacte social, hérité de l’Histoire, et nos valeurs républicaines, fruits de luttes acharnées du passé, qui sont menacés.

 

Photo-108.jpg

 

Ainsi, l’action que nous menons de concert, avec l’Etat et la Justice, grâce aux évolutions législatives et réglementaires, pour adapter les acteurs de la sécurité aux mutations de la délinquance, est totalement nécessaire. Lors de mon intervention j’ai pu rappeler le respect que j’ai pour le travail que remplissent nos forces de police, mais aussi de gendarmerie, au quotidien, dans leurs démarches de prévention, de maintien de l’ordre ou d’investigation.

 

Aujourd’hui, alors que le Contrat Local de Sécurité est devenu caduque, j’ai décidé très logiquement de reconduire un plan cohérent d’actions sous la nouvelle appellation de «  Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance ». Ce nouveau document-cadre que nous avons signé va permettre, pour la période 2012-2014, de poursuivre et de renforcer la mobilisation de tous les acteurs engagés à nos côtés et s’articule autour de 3 objectifs majeurs qui sont de :

 

- continuer à faire baisser la délinquance,

- sécuriser les espaces publics

- assurer la prise en compte des publics vulnérables.

 

Cette Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance a été complétée par la signature d’une nécessaire convention entre la Police Nationale et la Police Municipale afin de mettre en place un partenariat et une réelle complémentarité entre les deux forces. Je suis persuadé que l’immobilisme serait synonyme d’échec en matière de lutte contre la délinquance. Dans un souci d’efficacité, ma volonté est de trouver les meilleures réponses dans ce domaine. Les différents acteurs de la Police, qu’elle soit nationale ou municipale, ne doivent plus agir parallèlement, mais de concert, pour que la sécurité de nos concitoyens, mais aussi des agents, soit réellement effective.  

 

Cette collaboration renforcée vient s’additionner aux nombreuses mesures que nous avons prises depuis 10 ans. Je pense, par exemple, à l’augmentation des effectifs de la Police municipale, qui est devenue la 6ème de France, à la réorganisation du travail des policiers ou à l’évolution en profondeur de notre système de vidéo-protection, dont le nombre de caméras sera porté à près de 200 d’ici la fin de l’année 2013.

 

Ainsi, même si encore beaucoup reste à faire en matière de sécurité, cette action, en lien étroit avec celle de la Police nationale, a porté ses fruits. A cet égard, j’ai pu souligner deux chiffres particulièrement significatifs puisque, entre 2001 et 2011, la délinquance générale à Nîmes a baissé de 8,48 % et la délinquance de voie publique diminuant pour sa part de 25,79 %, alors que dans le même temps, le nombre d’habitants augmentait notablement. J’espère que nous pourrons dans les années à venir maintenir la tendance et je suis persuadé que ces nouveaux dispositifs que nous avons mis en place vont nous y aider.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 17:50

J’ai eu déjà l’occasion de m’exprimer précédemment sur les terribles actions meurtrières menées dans la région toulousaine. Aujourd’hui, il est clair qu’elles sont de nature terroriste et que nous devons éviter, comme le Président de la République l’a rappelé, tout amalgame ou toute démarche de vengeance. Je fais miens ses propos de ce matin, qui disaient que « face à un tel événement, la France ne peut être grande que dans l'unité nationale. Nous le devons aux victimes froidement assassinées, nous le devons à notre pays ».

 

En ce moment, il est indispensable d’accompagner au mieux la nécessaire période de deuil et de recueillement. Cela nous le devons à la mémoire et aux familles des victimes. Ainsi, après m’être rendu à la synagogue de la rue Roussy lundi soir, pour me joindre aux prières de la communauté juives, j’ai accepté qu’une cérémonie soit organisée ce matin, au monument aux morts du 11 novembre, par l’Union départementale des parachutistes, afin de saluer la mémoire de leurs camarades. En effet, trois parachutistes d'active, dont un était issu de la Commune de Manduel, ont été lâchement et froidement abattus. Les nombreux militaires présents ce matin sur l’Esplanade Charles de Gaulle, ont donc pu ainsi se recueillir en pensant à ces assassinats « ignobles et abjects ».

 

Parallèlement, je participerai demain à Manduel à la cérémonie religieuse en l’honneur d’Abel CHENNOUF, ce jeune parachutiste de 25 ans, tué la semaine dernière, autour de sa famille, ses proches, les élus et les habitants de cette commune membre de la communauté d’agglomération de Nîmes Métropole.   

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 15:43

Après avoir lancé le congrès départemental de l’Ordre des Palmes académiques au Lycée Jacques Prévert de Saint-Christol lès Alès ce samedi 17, j’ai effectué une visite sénatoriale, en me rendant à la Mairie de Saint-Paul la Coste, où j’ai rencontré les représentants des communes du canton dont le maire de Soustelle et le 1er adjoint au maire de Saint-Jean du Pin. Ce dernier m’a d’ailleurs reçu en me disant ces quelques mots : « de mémoire, c’est la première fois que Saint-Paul reçois un Sénateur… ». Sur ces paroles, j’ai pu confirmer que j’étais bien Sénateur de l’ensemble du département du Gard et qu’à ce titre je me rendais plusieurs fois par mois dans  les communes, quelle que soit leur taille, pour rencontrer les élus.

 

La discussion s’est rapidement portée sur les conditions d’exercice des fonctions de maire dans les petites communes envers lesquels j’ai pu dire mon admiration, même si l’intercommunalité a eu l’avantage de fournir une source de compétences supplémentaires  en terme d’appui technique et juridique. Le seul bémol à la réforme des collectivités est sans nul doute l’abaissement du seuil à 500 habitants pour le scrutin de liste, avec la difficulté de mettre en place la parité. Sur ce point, j’ai précisé qu’il y avait consensus pour relever le seuil à 1500, voire 2000 habitants. De la nouvelle aide ADEME pour l’éclairage public dans les communes de moins de 2000 habitants, à la nécessité de terminer la 2X2 voies entre Alès et Nîmes, en passant par les atouts du classement des Cévennes au patrimoine mondial de l’UNESCO, voila autant de sujets de discussion abordés avec les élus. 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Déplacements
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 17:42

C’est avec émoi et beaucoup de douleur que j’ai appris le sauvage assassinat de ces trois enfants et de ce professeur qui s’est déroulé ce matin à Toulouse, devant une école privée de confession juive. Cette fusillade est, comme l’a indiqué le Président de la République, une véritable « tragédie nationale » pour notre pays. Non seulement ce drame touche à ce qu’il y a de plus précieux pour une famille, à savoir la vie d’un enfant, mais la confession des victimes laisse à penser que cet acte est de nature antisémite.

 

Je veux transmettre, au nom du Conseil municipal, ma plus vive émotion et mes condoléances aux familles des malheureuses victimes de cette attaque barbare. Plus largement, je veux avoir une pensée pour l’ensemble de la communauté israélite de France, à qui je transmets ma plus vive solidarité. Je serai d’ailleurs ce soir, avec Paul BENGUIGUI et les membres de la communauté nîmoise, à la synagogue de la rue Roussy, pour témoigner de mon soutien aux Juifs de Nîmes et d’ailleurs dans cette douloureuse épreuve. Parallèlement, en tant que Maire, je serai très attentif à la protection et à la sécurisation des lieux fréquentés par les juifs, notamment ceux dédiés au culte. 

 

Les premières informations de l’enquête démontrent qu’il y a biens des liens entre cette horrible affaire et les récents meurtres qui ont touché, dans la même région, des militaires de l’Armée française, dont un était originaire de Manduel, commune de Nîmes Métropole. En tant que premier magistrat de la deuxième ville de garnison de France, membre de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat et Président de la Communauté d’Agglomération de Nîmes Métropole, je ne peux que m’associer, également, à la souffrance de ces familles de militaires.    

 

Désormais, il faut que le ou les coupables de ces attentats odieux soient arrêtés et jugés. La présence immédiate sur le site de la tragédie toulousaine, du Président de la République, accompagné par le Ministre de l’Intérieur, démontre toute l’importance que porte le Gouvernement à cette affaire très grave. La Nation ne peut accepter que de tels actes, qui nuisent à notre cadre républicain, restent impunis.   

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 17:16

Dans le cadre de du 6ème Forum mondial de l’eau, qui se déroule en ce moment à Marseille, j’ai rencontré une délégation guinéenne emmenée par Yansane KERFALLA, le ministre des Finances de cette République d’Afrique de l’Ouest. Ce déplacement a été organisé en lien avec la SAUR afin de visiter le Centre de Pilotage Opérationnel (CPO) Photo-100.jpg

 

Il est important de noter que le Centre de Pilotage de Nîmes est un concentré de compétences et d’innovations technologiques au profit des 15 départements de la Région Sud Est. Cette visite a ainsi permis à la délégation de découvrir et de comprendre l’organisation du travail, dans les métiers de l’eau et de l’assainissement, un mode de partenariat, unique et innovant. En effet, sur ce site, ce sont plus de 40 ingénieurs et techniciens qui surveillent en permanence les installations gérées par la SAUR, en analysant des milliers de données en temps réel et en planifiant les interventions quotidiennes de plus de 500 opérateurs répartis sur l’ensemble du territoire.

 Photo-010.jpg

Ce déplacement a été également l’occasion de renforcer les liens qui existe entre la France et la Guinée. J’ai d’ailleurs rappelé, en tant que Vice-président du groupe d’amitié du groupe France-Afrique de l’ouest au Sénat, l’importance de l’amitié franco-africaine et franco-guinéenne.

 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Agenda
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 12:04

img_2048-b.jpgAprès l’impressionnant rassemblement de Villepinte et l’émission télévisée d’avant hier soir, il est indéniable que la campagne a pris une nouvelle tournure et que le candidat Nicolas SARKOZY s’est inscrit dans un nouveau positionnement. Ses propositions, sur l’avenir de l’Europe notamment permettent de donner corps à un véritable débat de fond, qui fait honneur à la politique et à la notion de démocratie. Certains auraient pu penser qu’après 5 années de présidence, la parole du chef de l’Etat ne soit plus dans le vrai. Force est de constater que sa vision, son goût de la vérité, sa posture, sa combativité sont toujours des atouts de force face aux autres candidats.

 

En inscrivant ses propositions dans le sillon de son action depuis le début du quinquennat, Nicolas SARKOZY, sur TF1, a donné une totale cohérence à ses idées. Sur l’hôpital, sur le prix du carburant, sur les banlieues, il n’a pas forcément dit ce que tous les Français voulaient entendre, mais plutôt ce que la situation exige de faire. Pour moi, le candidat-président est le meilleur pour apporter des solutions cohérentes aux grands problèmes de la France, au premier rang desquels les déficits publics. Je pourrais également citer, à titre d’exemple, la lutte contre le communautarisme, le nécessaire renforcement de la valeur travail, la réduction de l’immigration, l’émergence d’un nouveau modèle scolaire, la compétitivité de nos entreprises, la préservation de notre modèle social, l’insécurité ou la lutte contre les dérives du monde de la finance. La récente idée de taxer les exilés fiscaux est une évidence, tant une partie, certes infime mais bien réelle, de nos concitoyens profitent de notre couverture sociale, tout en payant des impôts à l’étranger.

 

Il reste 7 semaines de campagne avant le second tour et 40 jours avant le premier. Nous devons tous nous mobiliser pour convaincre notre entourage, nos proches, nos amis et ainsi permettre de faire triompher la vérité, « bousculer les certitudes, tout renverser, les faire mentir ». Je suis entièrement au côté de Nicolas SARKOZY pour mener ce combat. Je suis d’ailleurs aujourd’hui à ses côtés, à Paris, avec l’ensemble des parlementaires le soutenant.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Actualité Politique
commenter cet article

Jean-Paul Fournier