Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 11:24

111---11-12-22-MMG-Inauguration.jpg

Copyright CHU NIMES - L.NARDINI - 12/2011

 

C’est dans un esprit de consensus que j’ai inauguré, en présence de nombreuses autorités, la Maison médicale de garde. Comme chacun le sait, le renforcement de la qualité de l’offre médicale a toujours été l’une de mes priorités d’élu. C’est une exigence qui guide toutes mes actions publiques. 

 

C’est d’ailleurs cette motivation qui m’a poussé, avec le Docteur Michel BAZIN, Conseiller municipal très investi dans sa délégation, à créer, dès 2003, le Pôle Promotion Santé, mais également à impliquer les services municipaux dans l’application du Plan National Nutrition Santé ou à faire adhérer, en 2005, la Ville de Nîmes au réseau des villes santé de l’OMS.

 

Je dois dire que cette inauguration est un événement important pour le territoire nîmois et celui de l’agglomération, tant elle va permettre d’augmenter le service rendu aux usagers de l’hôpital et, au-delà, à tous les habitants du grand bassin de vie nîmois. Cette innovantation permet de créer un nouveau système, complémentaire des services rendus par la médecine de ville, la médecine d’urgence et ceux proposés par « SOS Médecin ». 

 

Lors de mon intervention, j’ai ainsi salué l’action de l’association COPERNIC, présidée par le Docteur Marc GARCIA et de ses membres actifs, comme les Docteurs Michel AMOUYAL et David COSTA, qui coordonnent, depuis 6 mois, le travail des différents médecins du site.

 

Tous ces efforts coordonnés, décidés en lien étroit avec les multiples partenaires, notamment la Ville de Nîmes et Nîmes Métropole, démontrent, l’importance que nous portons tous à l’un des premiers des services publics, à savoir la santé. 

155---11-12-22-MMG-Inauguration.jpg

Copyright CHU NIMES - L.NARDINI - 12/2011

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 09:29

L’épopée de l’équipe de France de handball féminin, lors des Championnats du Monde qui se sont déroulés au Brésil, a été remarquable. Malgré la défaite, en finale, face à l’équipe norvégienne, que la sélection avait d’ailleurs rencontrée au Parnasse cet été, ce parcours doit sincèrement être salué, tant il fait honneur, une nouvelle fois, au handball français.

 

Je tiens personnellement à féliciter le parcours personnel des deux joueuses du HBCN,  Blandine DANCETTE et Camille AYGLON, puisque elles ont été des éléments déterminants dans les nombreuses victoires de l’équipe entrainée par Olivier KRUMBHOLZ. Avec leur performance, c’est tout le club nîmois qui est mis à l’honneur.

 

Je tiens à préciser que j’ai adressé, par courrier, mes félicitations à ces deux athlètes vice-championnes du Monde. Ce courrier leur sera d’ailleurs remis aujourd’hui, à leur arrivée en gare de Nîmes, par Georges COLOMBANI, Conseiller municipal délégué aux manifestations sportives exceptionnelles, au sport de haut niveau et aux handisports. Une réception sera organisée en début d'année 2012 en leur honneur pour leur transmettre toute la reconnaissance du Conseil Municipal et plus largement, des Nîmoises et des Nîmois.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 08:10

Avec le décès de Vaclav HAVEL, c’est l’une des figures morales du 20ème siècle qui s’en va. Son itinéraire et ses engagements sont le parfait reflet des évolutions politiques de l’Europe, à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale. Avec le polonais Lech Walesa, il a été le plus illustre combattant de la liberté, contre l’oppression soviétique et les trop nombreux dégâts causés par l’idéal communiste.

 

Après l’échec du Printemps de Prague, en 1968, il va mettre tout son talent d’écrivain pour s’opposer au régime socialiste, ce qui lui vaudra d’être, à plusieurs reprises, emprisonné. En 1989, année du bicentenaire de la Révolution française, il profite du vent de liberté qui souffle à l’est, pour être l’un des principaux artisans de la Révolution de Velours, ce qui lui permettra d’être élu Président de la République fédérale slovaque et tchèque, avant de prendre la tête du seul Etat tchèque, jusqu’en 2003.

 

Je veux rendre hommage à ce grand humaniste, à ce combattant de la liberté qui a fait honneur à la notion de démocratie en Europe. Il a d’ailleurs été un européen convaincu et convaincant, accompagnant son pays jusqu’à l’adhésion à l’Union européenne.

 

Cette disparition est également symbolique pour les Nîmois, tant les liens entre notre Cité et le peuple tchèque sont forts et anciens. Je rappelle que le nîmois Ernest DENIS fut, à l’issue de la Première Guerre Mondiale, l’un des artisans de la création de l’Etat tchécoslovaque. Il existe, par ailleurs, depuis cette période, une section d’élèves tchèques au sein du lycée Alphonse Daudet. Enfin, comme chacun le sait la Ville de Nîmes est jumelée avec Prague depuis 1963. Ainsi, c’est avec émotion que je veux saluer l’œuvre et l’engagement de Vaclav HAVEL, en reprenant l’une de ses citations les plus emblématiques : « l'indépendance n'est pas un état de choses, c'est un devoir ! ».

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 16:24

Pont-st-Esprit-15-12-2011-001-1-.JPGJ’ai effectué, en fin de semaine dernière, une réunion sénatoriale, à l’Hôtel de Ville de Pont-Saint-Esprit. Cette deuxième rencontre avec les élus du canton m’a permis de rappeler mon action de parlementaire au service de l’ensemble des élus du département.

 

Sans surprise, c’est sur l’application de la réforme des collectivités territoriales dans sa version intercommunale que la discussion s’est ouverte. Membre de la CDCI, j’ai confirmé le schéma adopté le matin même, qui permet la création  d’une communauté d’agglomération de Bagnols-sur-Cèze, regroupant Tavel sud et Lirac. Je me suis ainsi félicité de cette démarche visionnaire, qui doit permettre une plus grande mutualisation des moyens.

 

Par la suite, Christiane BREMOND, Maire de Saint-Julien de Peyrolas et Martial BONNEFAON, Maire de Goudargues ont abordé le sujet du glissement du canton de Pont Saint Esprit de la 4ème circonscription vers celle d’Alès. J’ai expliqué que la 4ème circonscription était trop peuplée et qu’il a fallu, pour des raisons constitutionnelles, lui retirer deux cantons limitrophes. Yolande VIGNAL, Maire de Le Garn a d’ailleurs rappelé que dans le passé ce canton dépendait déjà de la circonscription d’Alès.

 

Enfin, Brigitte VANDEMEULEBROUCKE, Maire de Carsan a souhaité discuter des contraintes de densification que l’État impose aux communes lorsque celles-ci révisent leur PLU. J’ai donc expliqué que la loi SRU, puis celles sur le Grenelle II et de modernisation de l’agriculture visent à freiner le mitage des espaces naturels et agricoles. Cette orientation forte et logique, à laquelle doivent se soumettre les documents d’urbanisme locaux, peut avoir parfois des effets sur le charme de nos villages. Je me suis ainsi dit prêt à travailler sur cette contradiction.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Déplacements
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 10:46

FETE-ECOLE-2011-019-copie-1.JPGJ’ai inauguré, la semaine dernière, avec de nombreux élus, dont Marie-Chantal BARBUSSE, la Maison de retraite du Mas de Lauze, située à proximité du CHU. Ce nouvel établissement permet d’étoffer, une nouvelle fois, l’offre qualitative et quantitative nîmoise en matière d’hébergement pour nos séniors. Il démontre également toute l’importance des actions concertées pour un meilleur accueil possible des personnes âgées autonomes ou dépendantes. En effet, notre société serait totalement hémiplégique, sans prendre une attention respectueuse et toute particulière à ses anciens. Dans mes fonctions d’élu j’attache la plus haute importance, au renforcement des nécessaires liens que nous entretenons avec nos aînés. La fraternité n’est pas un vain mot et je pense sincèrement que la solidarité intergénérationnelle doit être une évidence pour la pleine intégration et le nécessaire épanouissement de tous les séniors, au cœur de la Cité.  J’ai coutume de dire que leur expérience est une force dont la Ville de Nîmes ne peut se passer.

 

Ainsi, le CCAS de la Ville de Nîmes, via l’Office des Séniors, propose un grand nombre de dispositifs et d’actions à destination des résidents de maisons de retraites. J’ai ainsi rappellé l’organisation des sorties spécifiques, des animations festives ou le fameux Banquet des Aînés, sans oublier les divers ateliers, dont certains sont proposés dans les salles de quartier, par la mise en place du « Pass Séniors », qui permet aux Aînés d’avoir accès à un vaste choix d’activités culturelles, sportives ou tout simplement festives ou par la création de nouveaux services, comme en témoigne l’ouverture tout récemment du Point Accueil Séniors, près de l’Hôtel de Ville, rue de la Trésorerie.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Déplacements
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 15:11

photo.JPG

 

C’est non sans une certaine solennité que je me suis rendu à l’invitation du Colonel Hervé FOUILLAND, au 2ème Régiment Étranger d’Infanterie, en compagnie de Monique BOISSIERE, Conseillère municipale déléguée aux relations avec l’Armée et le Monde combattant, à une cérémonie de remise de décrets de naturalisation. Cette manifestation républicaine a permis à 17 légionnaires, dont certains se sont illustrés en Afghanistan ou en Côte d’Ivoire, d’acquérir la nationalité française par naturalisation. 

 

Lors de mon intervention, j’ai pu souligner, une nouvelle fois, l’importance du lien entre l’Armée et la Nation, à Nîmes, qui reste la deuxième ville de garnison de France, puisque la commune est entourée par les installations militaires avec le 503ème Régiment de train, le camp des Garrigues, le 4ème RMat, et au cœur de la ville le 2ème REI et la 6ème BLB. Je porte, d’ailleurs, une attention toute particulière aux questions de nature militaire, notamment dans mes fonctions de Sénateur, membre de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées.    

 

Parallèlement, j’ai pu rappeler que dès l’Antiquité, les légionnaires romains, vainqueurs de la fameuse bataille d’Actium, sont venus prendre leur retraite dans notre cité, amenant avec eux l’emblème de Nîmes, le crocodile accroché à son palmier. En outre, j’ai mis en lumière le courage et la bravoure des légionnaires français, corps créé en 1931, par Louis-Philippe 1er, qui s’est illustré à la bataille de Camerone ou à celle d’El-Moungar, sans oublier les faits d’arme plus récents à Kolwezi ou en Afghanistan.       

 

Dans mon intervention, j’ai pu enfin souligner toute l’importance de l’acquisition de la nationalité française par naturalisation qui est le fruit d’une volonté individuelle de faire partie de la Communauté nationale, en épousant un héritage, des acquis, des droits, comme celui de voter, et ses devoirs. Les devoirs, les légionnaires en ont rempli de nombreux en combattant et en risquant leur vie pour la Nation, au sein de l’Armée française. Cette démarche montre toute l’importance de la notion française de la Nation, qui n’est pas construite autour d’une origine, d’une religion ou une race, mais bien autour d’un vouloir vivre ensemble au sein d’un cadre commun, la République. Le moteur de la Nation, comme l’a défini Ernest Renan, se cristallise autour « d’un consentement actuel, d’un désir de vivre ensemble et d’une volonté de continuer à faire valoir l’héritage qu’on a reçu ». Ainsi, l’obtention de la nationalité française, qui doit relever d’une démarche volontaire, couronne une intention affirmée d’intégration, grâce à la connaissance de la langue française et à l’acquisition des valeurs de la République comme la liberté, la laïcité, la solidarité, ou l’égalité. Il est pour moi impératif de préserver et même de renforcer ce cadre, qui au cœur de notre pacte social français.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Agenda
commenter cet article

Jean-Paul Fournier