Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 15:50

Présent dans les tribunes du Stade de France à 21h00, il était à l’étranger à 18h00. Notre bon Président n’aime plus le contact, surtout celui des maires. On le comprend, 36 000 Maires ne valent pas le déplacement, une Leonarda vaut une prise de parole depuis l’Élysée !

 

Son remplaçant, le Premier ministre nous a servi mardi après midi un brouet insipide avec la flatterie en guise de crouton. Rien de nouveau sur les rythmes scolaires, si ce n’est une obstination à nier trois réalités : les enfants sont fatigués, les familles désorganisées et le gouvernement se moque totalement du coût de ses propres décisions qu’il fait payer aux contribuables locaux ! Le monde des socialistes n’est décidément pas le monde des Français.

 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Humeurs
commenter cet article
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 16:59

Oubliant de rappeler les nombreuses radiations qui se sont opérées durant le mois d'août et l'effet des emplois saisonniers dans un pays aussi touristique que la France, le gouvernement Hollande s’est récemment réjoui d’avoir enfin inversé la courbe du chômage.

 

L’euphorie passagère retombée, voilà que la réalité refait surface : un bug de l’opérateur de téléphonie SFR serait à l’origine de cette incroyable chute. Les chiffres du mois de septembre, qui seront prochainement publiés, devraient malheureusement rappeler à François HOLLANDE l’échec cuisant de sa politique en la matière.

 

Car oui, Monsieur le Président, ce n’est pas en mettant à contribution l’ensemble des Français, qui paient le prix fort de votre politique brouillonne et sans cap, que vous relancerez l’activité de notre pays ! Vous qui vouliez redonner du pouvoir d’achat aux français êtes en train de les asphyxier d’impôts ! Vous qui vouliez être le président de tous les Français, êtes en train de mener une politique injuste déstabilisant nos entreprises et sapant le moral des classes moyennes !

 

Monsieur HOLLANDE, cessez donc votre acharnement quotidien contre ces français qui travaillent et paient des impôts ! Arrêtez de lancer encore et toujours de nouveaux dispositifs de création d’emploi public que vous financez par une hausse immodérée des impôts ! Dans votre naufrage, vous entrainez la France et l’ensemble des Français !

 

L’ancien artisan, chef d’entreprise que je suis vous invite vivement à alléger les charges patronales et à proposer une vraie sortie de crise aux petites et moyennes entreprises qui, jusqu’alors, n’ont vu des signes de relance que dans vos paroles… auxquelles, malheureusement, plus personne ne croit !

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Humeurs
commenter cet article
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 17:17

Les socialistes sont ivres d’impôts et les français trinquent ! Dernier coup de massue porté au moral et au pouvoir d’achat de nos concitoyens : la réception de la fiche d’imposition. A la vue de celle-ci, un ras le bol fiscal général se fait entendre.

 

Cette situation intenable n’a que trop duré et je ne peux que m’indigner lorsque j’entends certains ministres annoncer de futures taxes. N’entendent-ils pas les Français ?  Où sont passées les promesses du candidat François HOLLANDE, celui qui avait annoncé une grande et juste réforme fiscale. Aujourd’hui, les hausses d'impôts sont belles et bien là sans parler de la hausse la TVA pourtant tant décriée que nous devrons subir !

 

A Nîmes, depuis 2001, je n’ai procédé à aucune augmentation d’impôts en ne touchant pas aux taux ce qui fait de notre commune une des très rares villes françaises de plus de 100.000 habitants à avoir poursuivi une politique de gel des prélèvements. En période de crise comme la traverse actuellement la France, c’est de mon devoir de comprendre et soutenir la reprise économique.

 

Pour ces raisons, le Gouvernement se doit d’abroger toutes ces taxes et impôts inutiles qui se développent et privent les Français de leur pouvoir d’achat. Le Gouvernement se doit d’entendre ces millions de français qui ont de plus en plus de mal à finir les mois. François HOLLANDE doit impérativement cesser les hausses d’impôts et ainsi laisser entrevoir aux Français, un avenir meilleur.

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Humeurs
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 16:41

Durant trois jours, dans le cadre d’un Congrès virtuel, les adhérents de l’UMP étaient appelés à se prononcer sur l’évolution du mouvement, pour ainsi clore les lourdes querelles nées du scrutin de novembre dernier. Les résultats sont clairs, puisque 92% des 90 000 votants ont adopté les nouveaux statuts négociés par Jean-François COPE, en lien étroit avec l’équipe de François FILLON. Parallèlement, les adhérents n’ont pas souhaité revoter en septembre pour la présidence de l’UMP, reportant en novembre 2015 cette élection.

 

Par conséquent, Jean-François COPE reste notre président pour encore deux années. En outre, des primaires ouvertes permettront de désigner notre candidat pour les élections présidentielles de 2017. Apaisé, animé par un profond esprit de rassemblement, notre parti est en ordre de marche pour les élections à venir, notamment en 2014 avec les municipales, les européennes et les sénatoriales. Je veux donc saluer la sagesse des militants et des adhérents qui ont fait, à mon sens, le meilleur choix possible pour l’UMP.

 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Humeurs
commenter cet article
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 17:17

Pour suivre mon activité en direct, je vous invite dès à présent à me rejoindre via les réseaux sociaux Twitter et Facebook. Pour atteindre ma page, cliquez sur les liens ci-dessous.

 

Twitter: http://twitter.com/j_paulfournier

   

Facebook: http://www.facebook.com/JeanPaulFournier30 

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Humeurs
commenter cet article
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 16:56

Aujourd’hui, nous ne sommes pas réunis pour célébrer un anniversaire que même le PS n’ose pas mettre en avant. Non, aujourd’hui, nous commémorons l’arrivée au pouvoir de François HOLLANDE. L’échec de ces 12 mois a un goût amer, tant il souligne en contrepoint l’extraordinaire bilan de Nicolas SARKOZY, victime de tant d’attaques injustes tout au long de son mandant. Cette année de gouvernance socialiste pourrait allègrement se résumer à trois mots : couacs, désillusion, souffrance. Des termes, j’en ai conscience, lourds de sens mais qui face à l’ampleur des dégâts occasionnés par le gouvernement en place sont légitimes.

 

Les Français sont préoccupés par l’avenir qui leur est promis et la perspective d’échecs qui se dessine. François HOLLANDE  n’est plus légitime, les Français aujourd’hui s’en rendent bien compte. Il n’y a, d’ailleurs, qu’à regarder les chiffres : seul un Français sur quatre fait actuellement confiance au président de la République, et seul un Français sur cinq voterait pour lui au premier tour d'une élection présidentielle. Ce désaveu, spectaculaire, montre que la politique menée par François HOLLANDE est un échec total.  Aucune des priorités que s’était fixées François HOLLANDE n’a abouti. L’emploi, qu’il devait relancer, est dans une situation des plus dramatiques. La dépense publique n’a été réduite que de façon dérisoire. Le redressement productif qu’il appelait de ses vœux n’a pas eu lieu. Des usines qu’il s’était engagé à maintenir en activité ont fermé. Ce « Moi Président de la République », tant de fois répétés et que nous avons tous en mémoire, il va le porter comme le témoignage cruel et constant de ses mensonges au peuple de France.

 

Aujourd’hui, je déplore le manque d’action pour relancer notre pays. Il a rêvé de croissance, de justice et d’avenir, au final, nous avons récolté un pays divisé à travers une loi sur le mariage pour tous loin d’être prioritaire. François HOLLANDE ne sait pas réunir. Non, François HOLLANDE additionne et avance ses pions comme le ferait un amateur. Il gouverne la France comme il gouvernait le Parti socialiste et nous en avons le parfait exemple dans la composition du gouvernement AYRAULT qui, à lui seul, montre la confusion qui règne dans la tête du président de la République.

 

A l’heure de ce triste bilan, je jette donc un regard froid, mais lucide, sur la politique menée par François HOLLANDE. Le 6 mai 2012, ce n’est pas François HOLLANDE qui a gagné, mais c’est la France qui a perdu !

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Humeurs
commenter cet article

Jean-Paul Fournier