Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 15:58

La diplomatie est une science très subtile, pour laquelle l’isolement est un danger à éviter par tous les moyens. Dans la tragédie syrienne, vue la complexité du sujet, la prudence est la meilleure conseillère. Pourtant, elle ne semble pas avoir eu l’écoute de notre Président de la République. Aujourd’hui, après le refus britannique et les hésitations américaines, la France est la seule Nation du monde à promouvoir la force contre le régime en place à Damas. La position dans laquelle François HOLLANDE met notre pays est plus qu’inconfortable, puisqu’elle la lie à un élément extérieur, à savoir la décision du Congrès des Etats-Unis d’Amérique. Elle démontre un dilettantisme de politique étrangère de plus en plus troublant.       

 

Aujourd‘hui, deux options s’ouvrent au Chef de l’Etat. Soit il persiste dans cet enfermement, au risque de ridiculiser un peu plus notre image et de réduire notre indépendance nationale. Soit il décide de donner du temps à la réflexion et d’offrir une chance au dialogue. Car, si la Constitution de 1958 octroie au Chef des Armées le pouvoir d’engager nos soldats sans l’aval du Parlement, il semble bien qu’aujourd’hui, sans alliés, sans motifs clairs et sans réelle ambition, la représentation nationale doit absolument être consultée.        

 

Le Président de la République serait bien inspiré de clarifier rapidement sa position et d’entamer une démarche cohérente. A l’extérieur, il doit absolument favoriser une action renforcée de l’ONU et la tenue d’une grande Conférence internationale avec la présence indispensable des Russes, sans qui aucune solution politique n’est possible. En interne, il doit, pour s’assurer du soutien national, réunir et faire voter le Parlement sur le choix et les modalités d’une éventuelle intervention. Sans ces étapes indispensables, il semble bien que François HOLLANDE perde toute la légitimité que la fonction qu’il occupe lui autorise.   

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Point de vue
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier