Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 12:00

La grande leçon universelle que nous laisse le combattant anti-apartheid, c’est bien celle de la ténacité. Sa vie fut une lutte exemplaire et pacifique pour la liberté et la fin de la ségrégation, qui lui valut pas moins de 27 années de prison.

 

A l’aube des années 90, grâce au Président Frédéric de KLERK, avec qui il partage le Prix Nobel de la Paix, il obtient que des négociations démarrent pour mettre un terme, enfin, au régime foncièrement raciste de l’apartheid. Cette action de réconciliation aboutie à l’adoption d’une Constitution et à l’élection de Nelson MANDELA à la tête de l’Afrique du Sud.  

 

Sans rancœur, ni rancune, il fut le président de toute une Nation et de ses citoyens, quelles que soient leurs origines et leurs couleurs de peau. Bon, humble et obstiné, il n’avait qu’un objectif, celui de construire un nouveau destin, plus harmonieux, pour son peuple. Une Nation arc-en-ciel, comme il aimait à la qualifier.

 

C’est un grand homme qui nous quitte. Son engagement force l’admiration. Son idéal d’une société libre et démocratique, que nous Français, héritiers des Lumières et de la Révolution française nous ne pouvons qu’approuver, est un exemple fort. Hommage lui soit rendu.        

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier