Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 12:11

Avec le décès de Pierre MAUROY, c’est un grand homme qui s’en va. Malgré les divergences politiques que j’ai pu avoir avec lui, je respecte pleinement son engagement. J’ai d’ailleurs pu le croiser régulièrement au Sénat, avant 2011, lorsqu’il siégeait encore à la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées de la Haute Assemblée.

 

De son passage à Matignon, au moment de l’arrivée de François MITTERRAND au pouvoir, je garde en mémoire le noble combat qu’il a mené, avec Robert BADINTER, pour abolir la peine de mort. Son pragmatisme économique a également permis à la France de rester dans le système monétaire européen, au moment du tournant de la rigueur de 83. Enfin, chacun se souvient des fortes oppositions, notamment dans la rue, nées de sa volonté d’unifier l’école et qui causa sa démission de son poste de Premier ministre.

 

Mais, en tant qu’élu local, je ne peux que rendre hommage au travail qu’il a porté, avec Gaston DEFERRE, pour permettre de décentraliser l’organisation de l’Etat. Les lois de 82 ont donné un nouveau souffle à la France des régions, des départements et des communes.      

 

Aujourd’hui, au-delà des positions partisanes, la République est donc en deuil.  

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier