Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 17:17

Les socialistes sont ivres d’impôts et les français trinquent ! Dernier coup de massue porté au moral et au pouvoir d’achat de nos concitoyens : la réception de la fiche d’imposition. A la vue de celle-ci, un ras le bol fiscal général se fait entendre.

 

Cette situation intenable n’a que trop duré et je ne peux que m’indigner lorsque j’entends certains ministres annoncer de futures taxes. N’entendent-ils pas les Français ?  Où sont passées les promesses du candidat François HOLLANDE, celui qui avait annoncé une grande et juste réforme fiscale. Aujourd’hui, les hausses d'impôts sont belles et bien là sans parler de la hausse la TVA pourtant tant décriée que nous devrons subir !

 

A Nîmes, depuis 2001, je n’ai procédé à aucune augmentation d’impôts en ne touchant pas aux taux ce qui fait de notre commune une des très rares villes françaises de plus de 100.000 habitants à avoir poursuivi une politique de gel des prélèvements. En période de crise comme la traverse actuellement la France, c’est de mon devoir de comprendre et soutenir la reprise économique.

 

Pour ces raisons, le Gouvernement se doit d’abroger toutes ces taxes et impôts inutiles qui se développent et privent les Français de leur pouvoir d’achat. Le Gouvernement se doit d’entendre ces millions de français qui ont de plus en plus de mal à finir les mois. François HOLLANDE doit impérativement cesser les hausses d’impôts et ainsi laisser entrevoir aux Français, un avenir meilleur.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

TRAULLET LINE 03/09/2013 16:07


Monsieur,


Je suis indignée je m'adresse au délégué des transports et aux déplacements et vous interpelle car les élèves de clarensac et de l'avonage on vu leur transport scolaire augmenté de deux euros
pour leurs enfants alors qu'à ce jour tous les élèves qui dépendent de ce lycée, je vous rappelle que c'est leur lycée réfférent non plus d'arrêt au lycée Hemingway.


ET oui Monsieur la région et la commune de nimes dit avoir une politique de transport en coie d'ammélioration on nos lycéen qui sont pour la plupart des mineurs doivent systématiquement ce rendre
aux arrêt de bus de DHuoda et de Kennedy pour ce rendre à leur lycée et à leur domicile sous la pluie les intempéries en cas de retard ils doivent attendre de 30 a 40 minutes et traverser soit
jean jaures soit ce rendre vers kenedy ou est l'ammélioration des transport.


Je trouve scandaleux qu'un établissement publis comme Hemingway ne soit désservie par aucune ligne directe meci à nos administrateur j'espère que ces modifications de lignes ne sont pas du à une
question de rentabilité ou d'économie je rappelle que le transport et à notre charge et non à celle de la région. Deux euros de plus pour mettre nos enfants en danger sur la voirie c'est le
comble aucun administrateur n'a été choqué par ces modifications ou l'entreprise tango à  telle le monopole et à t elle obtenu l'autorité absolue les plein pouvoir de nos administrateurs
sans contrôle? Je suis un parent et m'inquiète pour tous ces enfants qui ce voient déposés loin de leur lycée. Vous devrez peut être fournir des mots d'excuses auprès de leur étéblissement en cas
de retard et les dangers qu'en faite vous?


 

jean-paul fournier 05/09/2013 15:40



Madame,


 


Dans un objectif d’amélioration du réseau de transport en commun pour tous, et pour des raisons de meilleure régularité des lignes 51 et 52,
desservant, entre autres, les établissement scolaires nîmois en provenance de la Vaunage, le choix a été fait de desservir Hemingway par la rue Dhuoda. Cet arrêt se situe à moins de 400 mètres de
l’entrée du lycée soit moins de 5 minutes de marche. Néanmoins, la ligne tempo 226 (fonctionnant uniquement les jours scolaires) dispose d’un arrêt proche de l’établissement (l’arrêt
« Europe/Hemingway »).


  



 Le guide horaire des lignes est accessible sur le site internet Tango www.tangobus.fr


 


Concernant la tarification, le pass études à 12 euros par mois, permet à vos enfant une libre circulation sur la totalité du réseau Tango (dont
la ligne de tram’bus T1). Aussi pour les déplacements scolaires, mais aussi loisirs, ils utilisent la même carte sans surcoût.


 


Nimes Métropole à une tarification qui n’a pas augmenté depuis plus de 10 ans et des tarifs parmi les plus bas de France, ce qui est un choix
politique fort. Lorsque l’on compare les pratiques tarifaires Nîmoises aux réseaux de taille comparable on constate effectivement que les tarifs sont particulièrement bas à Nimes.


 




En 10 ans les couts des transports ont augmenté de plus de 25% et les hausses de TVA (passage de 5.5 à 7%) n’ont pas été répercutés sur
l’usager.


 


Ainsi les hausses tarifaires mise en place en septembre viennent réduire l’écart qui s’est creusé entre  les charges et les recettes dans un principe de bonne gestion. Le choix de les faire évoluer au rythme du cout de la vie a été jugé plus opportun qu’aller
compenser dans des évolutions d’impôts.


 


Espérant avoir répondu à vos attentes et restant à votre écoute,


 


Je vous prie, Madame, de croire en l'expression de mes salutations distinguées. 


 


Jean-Paul FOURNIER.  



Jean-Paul Fournier