Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 16:30

Pour un comité d’éthique, être instrumentalisé par le pouvoir, c’est un comble ! C’est pourtant bien ce  à quoi nous venons d’assister et les dénégations du gouvernement ne dupent personne de l’esprit « taquetaquetique » (le terme ne me semble pas usurpé tant la ficelle est grosse) dans lequel 22 nouvelles personnalités toutes proches du pouvoir viennent de rejoindre le Comité Consultatif National d’Ethique.

 

La composition du CCNE est pourtant loin d’être anodine, puisque c’est sur son avis, en théorie purement consultatif, qu’a décidé de se conformer le Président dans les décisions à prendre concernant la question de fin de vie ou la procréation médicalement assistée. Exit, le débat et le courage politique, les français doivent désormais  comprendre que lorsque l’avis d’un comité ne va pas dans le sens des mesures envisagées par le gouvernement, sa composition doit changer!

 

De quoi s’inquiéter du sens donné au mot éthique par le  pouvoir socialiste, mais de s’interroger aussi sur l’intérêt désormais d’une telle instance dont la neutralité était le prix de sa crédibilité !

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Point de vue
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier