Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 16:33

La pensée gaulliste est en deuil. L’un de ses derniers représentants encore vivants nous a quitté. Yves GUENA fut l’incarnation même de ces personnages que les circonstances de la guerre avaient fait naître sous l’impulsion du Général de Gaulle. Grand résistant, compagnon du Général de Gaulle à Londres dès 1940 et homme d’Etat, il a représenté, toute sa vie durant, l’exemplarité du serviteur de la France. Présenté parfois comme un gaulliste de gauche, il fut surtout un patriote doté d’un grand sens du devoir. Maire, Député, Sénateur, Ministre, Président du Conseil constitutionnel, il exerça de très grandes responsabilités de la République. Toute sa vie, il cultiva la mémoire du Général de Gaulle et cultiva, comme tous les gaullistes dignes de ce nom, cette indispensable volonté de permettre à la France de maintenir son rang. Ainsi, c’est tout naturellement qu’il présida l’Institut Charles de Gaulle. Avec la mort de Charles PASQUA voici quelques mois, c’est l’un des derniers barons du gaullisme qui s’en va. Reste à nous citoyens et hommes engagés à continuer à entretenir la flamme. C’est ce que j’essaye de faire au quotidien dans mon action publique à Nîmes, dans le Gard et au Sénat.

Le Gaullisme perd l’une de ses dernières figures

Partager cet article

Repost 1
Published by jean-paul fournier
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier