Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 17:51

J’ai été scandalisé, pour ne pas dire écœuré, par l’émission racoleuse diffusée par TF1, qui stigmatise notre ville et en donne une vision déformée. Que les caméras de télévision suivent le travail difficile mené par les brigades d’intervention et les brigades anti-criminalité de la Police Nationale, cela est naturel.

 

L’action qui est menée sur le terrain par les forces de police, auxquelles je rends hommage, se déroule malheureusement dans des conditions similaires dans la plupart des grandes villes de France. Les images diffusées auraient aussi bien pu être tournées à Perpignan, Montpellier, Lille ou dans les banlieues parisiennes ou lyonnaises.

 

Le choix effectué par la rédaction de TF1 n’a malheureusement pas été de poser un diagnostic sur les violences urbaines et les trafics qui se déploient sur l’ensemble du territoire national mais de pointer ses caméras sur une seule ville, comme si Nîmes était au cœur de toutes les insécurités.

 

Certes, ce reportage a montré une partie de la réalité d’une délinquance réelle et je sais que beaucoup, notamment dans les quartiers sensibles, souffrent d’une petite délinquance récurrente faite de trafics, d’insultes et d’incivilités en tous genres qui empoisonnent le quotidien de nos concitoyens. Fils de gendarme, je n’accepterais jamais que l’on se résigne à laisser nos forces de l’ordre être la cible d’insultes,ou de caillassage.

 

C’est pour cela que j’ai voulu engager des efforts sans précédents et c’est pourquoi je trouve absolument regrettable que les auteurs de ce reportage n’aient pas pris la peine de contacter les acteurs de la sécurité de la Ville de Nîmes.

 

Ils auraient pu alors rappeler que notre Police Municipale est passée de 74 à 142 agents depuis 2001, en en faisant la 6ème force municipale de France.

 

 Ils n’auraient pas manqué de souligner que nous avons implanté 76 caméras de vidéosurveillance, chiffre qui sera porté à 200 au cours des trois prochaines années. Des caméras ayant permis, je tiens à le rappeler, l’arrestation de 179 délinquants pour la seule année 2009.

 

Certes, personne ne peut nier que nous constations un certain désengagement de l’Etat en matière d’effectifs opérationnels, tout comme nous pouvons estimer que la réponse pénale n’est pas toujours adaptée. 

 

Je tiens cependant à souligner l’exemplarité du partenariat opérationnel entre la Police Nationale et la Police Municipale de Nîmes, tout comme je me permets de rappeler que le CLSPD (Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance) de Nîmes est cité en exemple sur tout le territoire national.

 

J’ai pour ma part souhaité renforcer la prévention de la délinquance des mineurs en créant l’un des premiers Conseils des Droits et des Devoirs des Familles, tout comme j’ai récemment déposé une proposition de loi au Sénat visant à interdire l’accès des délinquants récidivistes dans les transports en commun, sur le même modèle que l’interdiction dans les stades qui touche certains voyous.

 

J’espère vivement que les sujets aussi graves que celui de la délinquance et de l’insécurité seront à l’avenir traités avec plus de sérieux, permettant ainsi de faire une vraie distinction entre information et plagia de téléréalité.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier