Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 14:18

Alors que la crucifixion d'un jeune saoudien est imminente, j'ai déposé une question écrite au gouvernement pour dénoncer de telles atrocités et demander une réorientation des relations avec l'Arabie saoudite.   

 

Question n° 18046 adressée à M. le ministre des affaires étrangères et du développement international 
À publier le : 01/10/2015 : 
 
Texte de la question : M. Jean-Paul Fournier appelle l'attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international quant aux relations que la France entretient avec l'Arabie Saoudite, après la confirmation par la justice saoudienne de la condamnation à mort de Ali Mohammed al-Nimr. Alors qu'à juste raison la France et ses partenaires intensifient les combats contre l'État islamisque en Iraq et au Levant (Daesh), la décision de décapiter ce jeune saoudien et d'exposer son corps au public sur une croix jusqu'à pourrissement de ses chairs, est intenable. Si la raison d'État et le pouvoir financier saoudien poussent la France à entretenir d'étroites relations avec ce pays, nous ne pouvons totalement ignorer les nombreuses défaillances démocratiques d'un régime ne faisant que peu de cas des droits de l'Homme. Procès douteux, actes de tortures, oppression des minorités, sans oublier l'exclusion des femmes, la liste des démarches antidémocratiques est longue. Aussi, il lui demande dans quelle mesure la France peut empêcher cette exécution et, surtout, comment elle pourrait revoir ses rapports, voire suspendre ses liens diplomatiques, avec l'Arabie Saoudite, en étudiant de nouveaux partenariats stratégiques avec des États qui respectent un peu mieux les droits fondamentaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Sénat
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier