Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 18:36

C’est avec tristesse que j’ai appris la disparition de Christian BOURQUIN, président de la Région Languedoc-Roussillon depuis 2010. Même si nous ne partagions pas les mêmes idées politiques, notre passion et notre amour pour la Région nous rassemblait.

 

Ce professionnel passionné que j’ai eu plaisir à côtoyer au sein de la chambre haute du Parlement français vibrait pour notre Région, notre identité et notre culture dont il était un ardent défenseur.

 

Sur le plan local, Christian BOURQUIN et moi avons travaillé ensemble, laissant nos clivages politiques de côté, pour faire avancer certains dossiers nîmois comme ceux du plan de lutte contre les inondations “plan Cadereau “ et de la première tranche de l’Université Hoche que nous avons inaugurée ensemble il y a maintenant un an. Nous travaillions d’ailleurs main dans la main pour aboutir à l’inscription de la deuxième tranche de ce projet dans le contrat de projets État-région en cours de discussion.

 

Récemment j’ai encore eu l’occasion d’échanger avec lui sur l’attribution de fonds européens destinés au financement du projet du Musée de la Romanité. Nous avions également évoqué le combat qu’il a entrepris contre la fusion du Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées et j’espère que le flambeau sera repris par son successeur.

 

Aussi, à travers ces quelques lignes, je souhaite donc rendre un dernier hommage à cet homme de convictions, fortement engagé pour notre territoire. Mes pensées vont également vers sa famille à qui je désire transmettre mes chaleureuses pensées.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier