Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 09:03

Au lendemain du 1er mai, dans le cadre d’une visite sénatoriale, c’est à la mairie de Jonquières-Saint-Vincent que je me suis rendu. Les maires des communes du canton de Beaucaire y étaient réunis afin d’échanger sur les sujets qui font l’actualité des communes et des intercommunalités. Le Sénat, rappelons-le, étant le représentant constitutionnel des collectivités locales.

Visite-canton-de-Beaucaire.JPG Cinq sur cinq, c’est le nombre des maires qui ont répondu présents. Ce fut également mon degré d’écoute auprès des élus qui m’ont confirmé leur plein accord avec le Schéma départemental conservant la CCBTA dans son périmètre originel. Gilles DUMAS, Maire de Fourques, ajoute qu’il serait bon de faire une pause dans les réformes. Puis très concrètement, fort de sa longue expérience à la tête du syndicat des Digues et de celui de l’assainissement de la Plaine, le Maire de Fourques a salué mon amendement limitant la responsabilité pénale des gestionnaires d’ouvrages, mais sollicite un texte plus protecteur encore, et que les délais d’examens administratifs concernant les travaux de protection soient sensiblement réduits. Ce sur quoi, je me suis engagé.

 

Jacques BOURBOUSSON, Maire de Beaucaire, à son tour, a dénoncé le gâchis économique que constitue le blocage administratif visant la réalisation de la diguette devant améliorer la protection de la plate-forme CNR susceptible d’accueillir de nombreuses entreprises. Pour clore ce chapitre, Jean-Marie GILLES, m’a rappelé son témoignage versé le mois dernier devant la mission sénatoriale sur les inondations dans le Sud Est de la France : « Ma commune de VALLABREGUES est 100 % inondable, même l’agrandissement du cimetière a été un temps refusé… Qu’il soit interdit de mourir, soit… mais que l’on puisse vivre et que le PPRI ne vitrifie pas nos territoires ! ». Sur ces propos imagés, j’ai indiqué que je connaissais bien cette problématique et les excès de l’administration qui, très souvent, refuse de prendre en compte les aménagements lourds et coûteux consentis par les collectivités pour améliorer sensiblement le degré de protection des zones concernées.

 

A la question d’un élu de Jonquières sur la traversée du village par les convois exceptionnels, Antoine MARTINEZ, Conseiller général, a précisé qu’il n’y a pas d’itinéraire bis et que le dossier de la rocade avance avec les premières acquisitions foncières. Après avoir évoqué le dossier du gaz de schiste, au sujet duquel j’ai pu expliquer ma position isolée au sein de mon propre groupe, le débat s’est porté sur la future gare TGV de Manduel. Ainsi, j’ai rappelé que cette gare prévue pour 2020 sera un levier de développement très fort pour la Terre d’Argence et un service de proximité pour la région de Beaucaire qui ne sera plus qu’à 2H40 de Paris et 1H30 de Barcelone. Je regrette que le Département n’adhère pas à ce projet.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Déplacements
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier