Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 17:05

Jeudi dernier, la Fédération départementale du Gard a organisé sa traditionnelle cérémonie des vœux. Devant plus d’un millier de militants, nous avons pu, avec Max ROUSTAN, constater que la mobilisation était au rendez-vous. L’Union pour un mouvement populaire est en ordre de marche pour jouer son rôle d’opposant et affronter les échéances futures. D’ailleurs, Elie ABOUD, qui a réussi à arracher un poste de député à la gauche lors d’une élection partielle à Béziers, était notre invité d’honneur.  

Voeux-UMP.JPG

Dans mon intervention, j’ai pu également dénoncer l’action actuelle du gouvernement. Je vous en livre un extrait :

 

« Aujourd’hui, notre devoir, c’est d’assumer pleinement notre rôle d’opposant. Ceci, nous le devons aux Françaises et aux Français. Il est clair que le Gouvernement nous donne les moyens de nous opposer aisément, tant la politique menée, sur le fond et sur la forme, est critiquable.

 

Comment accepter que des débats de société aussi sensibles que la gestation pour autrui (GPA) ou le droit de vote des étrangers soient ouverts, au moment même où nos concitoyens demandent d’urgence une amélioration des conditions économiques.

 

Comment accepter que le Garde des Sceaux sabote à ce point la politique pénale qu’avait réussi à établir, quelquefois de manière imparfaite, l’ancien gouvernement.

 

Comment accepter que le Ministre de l’Intérieur, sous ses airs martiaux, assouplisse la politique migratoire, alors que nos comptes sociaux ne peuvent plus assumer de nouvelles arrivées sur notre territoire.

 

Comment accepter que le Ministre du soi disant « Redressement productif » fasse à ce point de l’esbroufe, alors que la France a besoin d’une vraie politique industrielle.

 

Comment accepter que le Ministre du Travail annonce une baisse du chômage pour la fin de l’année, alors que son action dans le domaine s’apparente à du bricolage.      

 

Comment accepter que le Ministre du Logement décrète un toit pour tous, alors que ses mesures ont plongé le secteur de l’habitat dans une crise sans précédent.

 

Comment accepter que le Ministre de l’Education annonce une refondation pédagogique, quand il se prononce dans le même temps pour la dépénalisation du cannabis.

 

Comment accepter que le si peu charismatique Jean-Marc AYRAULT soit Premier Ministre, quand il ne sait même pas se faire respecter de sa propre majorité au Sénat et que nombre de ses textes sont retoqués par le Conseil constitutionnel.

 

Comment accepter que François HOLLANDE, Président de la République, abîme à ce point le prestige de la fonction et donne l’impression de flottement et même parfois d’amateurisme.

 

Ses choix hypocrites et son double langage, démontrent qu’il s’inscrit bien dans une gouvernance totalement partisane. Une République des copains et des coquins, qui nomme ses amis à la tête du CSA, de l’Institut du Monde Arabe et d’EADS. Il démontre chaque jour le peu de cas qu’il fait de ses engagements, donnant pour beaucoup un goût amer au changement. Jamais notre pays n’aura été aussi affaibli, aussi divisé, aussi ridiculisé par les médias du monde entier !

 

Nous, nous savions que son anti-sarkozysme primaire était son seul moteur, son seul programme, son seul argument, sa seule vision de la France. Une vision malheureusement animée par la haine. Mais aujourd’hui, Nicolas SARKOZY parti, François HOLLANDE a de plus en plus de mal à agiter ce chiffon rouge désormais totalement grotesque. Sur le plan militaire, chacun appréciera ses contradictions, en étant, avant les élections, contre la présence française en Afghanistan et en envoyant, aujourd’hui, massivement nos soldats au Mali.  

 

Mais ne soyons pas comme lui, ne faisons pas les mêmes erreurs de cynisme que le Chef de l’Etat.  Nous sommes patriotes, nous sommes Français, fiers de l’être et nous devons soutenir l’action admirable de nos armées en Afrique qui se battent pour la liberté. Dans ces moments compliqués et même tragiques, notre place est aux côtés de nos Hommes et nulle part ailleurs. Nous devons avoir la même dignité qu’au moment de l’intervention de nos troupes en Lybie il y a deux ans, suite à la décision courageuse de Nicolas SARKOZY. »

logo_ump21.gif

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier