Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 12:47

En tant que Sénateur, Vice-Président de la section tauromachie du groupe d’étude sur l’élevage, je me suis fortement impliqué pour faire inscrire, sur la liste du patrimoine immatériel de la France, la tauromachie. Ce combat a été couronné de succès puisqu’il y a deux semaines, le Ministère de la Culture, à l’issue de nombreux débats, a validé la procédure. Cette reconnaissance est d’ailleurs une première mondiale, dont nous devons tous être fiers. 

course-camarguaise.jpg

Après cette belle victoire, je me devais de continuer une autre bataille toute aussi décisive pour permettre de faire inscrire la course camarguaise sur la prestigieuse liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité, gérée par l’UNESCO. C’est pourquoi, j’ai récemment saisi, le Ministre de la Culture et de la Communication, Monsieur Frédéric MITTERRAND, sur ce thème. Dans son courrier de réponse, daté du 28 avril, le Ministre indique notamment :

 

« Vous avez appelé mon attention sur l’inscription de la course camarguaise au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. J’ai l’honneur de vous informer que le comité interdirectionnel du patrimoine culturel immatériel du ministère de la Culture et de la Communication, qui s’est réuni le 7 mars dernier, a émis un avis favorable à la présentation de ce dossier à l’UNESCO ; il sera donc examiné, d’ici à mai 2012,  par l’organe subsidiaire en charge des candidatures sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel. L’avis des experts sur le dossier sera communiqué aux porteurs du projet en juin 2012. Le comité intergouvernemental du patrimoine culturel immatériel prendra ensuite sa décision à l’automne 2012 ». Ainsi, nous pouvons aisément nous féliciter que la rue de Valois, et plus largement l’Etat, nous soutiennent pleinement dans ce processus majeur. 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier