Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 17:22

C’est avec beaucoup de respect que je me souviens de Pierre JONQUERE d’’ORIOLA, grand sportif, qui fit la gloire de l’équitation française des années 50 et 60. L’annonce de son décès est une bien triste nouvelle, qui a dû affecter un certain nombre de Nîmoises et de Nîmois, lui qui est venu régulièrement dans notre ville, pour participer à des concours, parrainer des manifestations ou encore assister à des corridas à cheval dans les Arènes. Le milieu hippique nîmois est en deuil. 

 

Ce Catalan, qui fut deux fois médaillé d’or aux Jeux Olympiques, en 1952 à Helsinki et en 1964 à Tokyo, nous avait fait l’honneur de venir présider à Nîmes, à plusieurs reprises, un prestigieux concours annuel qui portait son nom. Je me rappelle de la disponibilité, de l’élégance et de la gentillesse de ce sportif qui n’hésitait pas à donner de précieux conseils à des cavaliers parfois débutants.

 

Cet homme de terroir s’était, depuis quelques années, retiré dans son village natal de Catalogne où il produisait du vin. C’est d’ailleurs à Corneilla-del-Vercol, qu’il est mort à l’âge de 91. Je veux donc rendre un hommage sincère à la mémoire de Pierre JONQUERE d’’ORIOLA et transmettre à sa famille et à ses proches mes plus sincères condoléances.            

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier