Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 15:12

Vallongue.JPG

Aujourd’hui, se tient la première journée pastorale destinée aux scolaires du territoire de Nîmes Métropole sur le Domaine de Vallongue, situé au nord de Nîmes, le long de l’ancienne route d’Anduze. En effet, Nîmes Métropole a acquis ce magnifique domaine dans le cadre de la politique de réserve foncière communautaire. C’est à proximité de ces terrains non inondables que demain l’agglomération pourrait s’agrandir. Cette propriété d’une superficie totale de près de 373 hectares est constituée de terrains et d’ensembles immobiliers.

 

J’ai souhaité, en lien très étroit avec les élus du Comité de Pilotage, présidé par Monsieur Jacques PEROTTI, ouvrir les portes du domaine afin de le valoriser auprès du public. En effet, sur cette propriété communautaire, Nîmes Métropole développe différents volets agricoles et cynégétiques, en collaboration avec la SAFER, la Fédération des Chasseurs du Gard, sans oublier la Chambre d’Agriculture. Nous avons également voulu mettre en avant un volet pastoralisme pour redonner vie au domaine et lui garantir une défense contre les incendies, grâce à l’installation d’un berger et de son troupeau de 350 têtes, dans les locaux réhabilités de la bergerie.

 

Ainsi, toute la journée plus de 330 enfants, âgés de 6 à 12 ans, ont participé à des ateliers sur le thème du pastoralisme comme la tonte des brebis ou des démonstrations de chiens de troupeaux. J’ajoute que Nîmes Métropole a souhaité  s’appuyer sur le savoir-faire de la Chambre d’Agriculture au travers d’une convention de partenariat qui s’inscrit également dans la démarche engagée depuis 2006 avec la Chambre d’Agriculture du Gard pour valoriser l’agriculture et les produits du terroir, favoriser et inciter aux circuits courts de distribution. Le Pôle Santé a participé également à cette journée en animant des ateliers autour du « bien manger ».

 

A l’instar des Journées méditerranéennes des Saveurs, cette démarche permet de valoriser les paysans locaux. L’agriculture traditionnelle et sa production font partie de notre patrimoine et nous devons impérativement en faire la promotion auprès des plus jeunes d’entre nous afin qu’ils s’imprègnent de cet héritage commun et en deviennent au quotidien les meilleurs ambassadeurs. 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Déplacements
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier