Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 15:56

C’est avec une certaine tristesse que j’ai appris la disparition de Maurice HERZOG. Son engagement multiforme, en font une figure marquante du 20ème siècle français. Ses exploits d’alpiniste ont permis de façonner, pour le grand public, son image. D’ailleurs beaucoup se souviennent qu’il fut, avec ses équipiers, le premier homme à gravir, en juin 1950, l’Annapurna, dans l’Himalaya, devenant ainsi le premier homme à atteindre un sommet de plus de 8000 mètres.

 

Mais je retiens également et surtout qu’il fut un grand résistant et un compagnon du Général de GAULLE. D’ailleurs, en 1958, le héros du 18 juin a utilisé sa stature pour en faire son Haut Commissaire, puis son Secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse et des Sports. Son action à permis de jeter les bases de l’organisation du sport français et de préparer les grandes victoires de nos athlètes aux Jeux Olympiques, notamment ceux de Grenoble en 1968. A l’instar d’un MALRAUX pour la culture, il a été l’un des artisans de la politique gaulliste pour la jeunesse et le sport, dont nous profitons encore aujourd’hui.   

 

Avec ce décès, c’est un grand Français qui s’en va et une page de notre histoire récente qui se tourne.  

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier