Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 09:29

Manif-pour-tous.jpgLa charge de Vincent PEILLON contre les écoles privées démontre une nouvelle fois la fébrilité du gouvernement sur le sujet de la proposition de loi instituant le mariage les couples de mêmes sexes. Si les amours homosexuelles doivent avoir une pleine reconnaissance dans notre société, on voit bien que l’exécutif est en difficulté sur ce sujet, comme le prouvent les atermoiements sur le dossier de la procréation médicalement assistée.

 

Certes, le Ministre de l’Education a raison quand il met en garde les chefs d’établissements scolaires contre l’importation d’un débat sociétal dans nos écoles, en oubliant d’ailleurs de dire que le porte parole du Gouvernement, Najat VALLAUD-BELKACEM n’avait pas hésité à défendre le texte auprès de collégiens, cet automne. Mais cette prise de position est un pis aller, cachant en fait l’absence de débat dans la société et même dans les assemblées. Pourtant, il est clair que ce projet de loi va, dans sa forme actuelle, engendrer de nombreuses répercussions dans l’organisation de la famille française, sur le plan civil notamment, dont on a du mal à en quantifier l’ampleur.

 

Nonobstant le fait que le mariage homosexuel faisait partie du programme François HOLLANDE, désormais Président de la République, nous sommes en droit de demander un débat honnête et non des discussions tronquées comme cela se profile. Le fait majoritaire, que nous devons bien entendu respecter, ne doit pas nous empêcher de comprendre, de partager, d’échanger, pour bien saisir les enjeux de cette évolution majeure qui pourrait fragiliser le modèle familial et l’épanouissement de nos enfants.

 

Membre de l’Entente parlementaire pour la Famille, je pense que la société doit d’abord garantir l’intérêt général des plus jeunes, qu’on a tendance à oublier dans les discussions. Aussi, je serai, avec mon épouse et de nombreux élus de la majorité municipale, ce dimanche à Paris, pour faire entendre ma voix, défendre une vision de la famille et la pleine intégration de l‘enfant dans celle-ci, lors de la grande manifestation. Par ce geste, nous allons demander au Chef de l’Etat d’ouvrir enfin un vrai débat sur ce sujet et, le cas échéant, d’organiser un référendum pour que le peuple souverain puisse trancher sur cette question capitale.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier