Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 08:12

Chacun connait mes prises de position sur le mariage homosexuel. Aujourd’hui, je ne veux pas revenir sur le fond de ce dossier qui vient d’être discuté au Sénat. Une évolution aussi importante que l’union civile des couples de même sexe demande du calme, du temps, des discussions et un réel dialogue. Dans le contexte actuel, d’une société abimée, la priorité doit être le retour à la croissance et à l’emploi. Pourtant, le gouvernement vient de décider d’accélérer la procédure pour faire voter le texte en urgence à l’Assemblée nationale. Comme beaucoup de mes collègues, je dénonce cette précipitation, qui risque malheureusement de radicaliser encore un peu la démarche d’une partie des opposants. Si je dénonce certaines actions d’extrémistes, je regrette vraiment que François HOLLANDE fasse du mariage homosexuel le marqueur de sa politique. A moins que cette intransigeance, comme le contre feu allumé à la suite de l’affaire CAHUZAC sur la soit disant moralisation de la vie publique, ne camoufle les propres impuissances du pouvoir en place sur le plan économique…..         

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article

commentaires

REGNAULT 16/04/2013 10:23


Monsieur,


Comme beaucoup de citoyens je suis outrée de voir la réaction brutale des policiers contre des jeunes non extrémistes comme les images ont pu en témoigner.


Nous, citoyens nous ne sommes plus respectés, je me sens ballionée pour ce gouvernement. La France n'est plus une démocratie et c'est très grave. Notre seule manière est de vous interpeller pour
que l'on nous entende.


Je pense que le peuple va entrer en résistence mais je suis une personne de paix donc je ne voudrais pas que par manque d'écoute et de respect des gens tout se termine mal


Bien à vous Monsieur 

jean-paul fournier 17/04/2013 08:34



Madame, je vous remercie pour votre témoignage. Jean-Paul FOURNIER.



Jean-Paul Fournier