Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 09:23

Je ne puis accepter de laisser publier dans la presse que je serais resté inactif lors de la manifestation du collectif anti corrida qui s’est déroulée samedi dernier dans les arènes de Rodhillan, lors de la finale de Graine de Toreros, manifestation populaire et festive. 

 

J’ai, en effet, réagit immédiatement en faisant contacter le Préfet du Gard pour qu’il mobilise la Gendarmerie nationale, afin que la situation puisse être gérée sans débordements. Je regrette bien évidemment que les moyens mis en œuvre par l’Etat n’aient pu éviter des actes de violence que je condamne avec vigueur.

 

Attaché au maintien de nos traditions je poursuivrai mon engagement pour la liberté de la pratique des activités taurines qui forgent notre identité et qui, je le rappelle, sont inscrites, par le Gouvernement, sur la liste du Patrimoine immatériel et culturel de la France. Je suis également attaché à la liberté d’opinion qui est un pilier de la démocratie. Ces deux libertés doivent pouvoir s’exercer dans le respect de tous.

 

Cela signifie aussi que l’on ne doit accepter aucune forme de violence, d’où qu’elle vienne, et que les opposants à la corrida doivent, eux aussi, adapter leur moyen d’expression à cet impératif de respect envers les nombreux aficionados qui vivent de moins en moins bien les multiples provocations dont ils sont la cible.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier