Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 11:16

Chaque jour qui passe, quand le coup ne vient pas d’un ministre, il vient du premier d’entre eux, et quand il ne vient pas du premier ministre, c’est le chef de l’État qui divise un peu plus la Nation.

 

Durant le conflit algérien, une partie de la gauche française sabotait les équipements de nos soldats. Aujourd’hui c’est le président de la République socialiste qui veut que la France se repente pour le mal qu’elle aurait commis en Algérie durant la période colonisatrice. C’est diviser et humilier la France et c’est un non-sens historique. Cette posture de contrition devant le gouvernement algérien est une imposture, un avilissement.

 

Doit-on vraiment s’excuser d’avoir laissé, en 1962, un pays avec une administration organisée, avec des infrastructures et des villes propres et riantes, prêt au développement de l’économie touristique, d’avoir créé des réseaux éducatifs, sanitaires, d’avoir amorcé et développé l’industrie ?

 

Notre pays a besoin de reprendre confiance. Notre Nation a besoin de cohésion et ça passe aussi par notre Histoire. Les Français n’ont pas envie de voir leur pays servir de paillasson.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier