Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 18:35

Suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs, remise en question de la construction de places de prison, dépénalisation du cannabis, suppression des notes à l’école, remise en question de la politique d’immigration…..Depuis un mois que François HOLLANDE a été élu Président de la République, la gauche désormais au pouvoir assume pleinement son corpus idéologique, en imposant à la Nation des mesures et des discussions, qui vont, sur le long terme, nuire considérablement à la cohésion de notre pays. Depuis quelques jours, nous assistons à une remise en question d’une certaine idée de la République et notamment à la subtile articulation : droits, devoirs, sanctions.

 

Même si quelques mesures sociales symboliques sont en train d’être prises, évaluées par Gilles CARREZ, Rapporteur général du Budget à l’Assemblée nationale, à hauteur tout de même de 20 milliards d’euros, ce qui laisse d’ailleurs présager de lourdes conséquences en terme de hausse d’impôts, la situation financière de la France limite considérablement les marges de manœuvres du gouvernement de Monsieur Jean-Marc AYRAULT.

 

Ainsi, faute d’argent, les ministres font la course aux propositions démagogiques, se drapant dans l’idéologie de la gauche libertaire. Demain, d’autres idées toujours plus dangereuses devraient fleurir dans l’esprit fertile de ces nouveaux dirigeants, sans parler de la mise en place du droit de vote des étrangers aux élections locales, qui n’est rien de moins que la remise en cause de la notion française de la Nation, héritée de la Révolution de 1789.

 

Nous ne pouvons accepter de telles dérives. Au-delà de la crise économique et sociale, la France ne peut accepter une fragilisation de son modèle régalien et de société. La souveraineté nationale est incarnée par le Parlement. Les élections législatives sont ainsi le seul moyen de freiner ces évolutions négatives. Les 10 et 17 juin, je vous invite à Nîmes, dans le Gard ou ailleurs, à faire le choix de la France, en votant pour un candidat de la majorité sortante UMP-Nouveau centre.     

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Point de vue
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier