Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 18:50

Après le  Pont du Gard, je me réjouis pleinement du classement des Causses et des Cévennes au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Ce sont certes des paysages exceptionnels et particulièrement préservés qui sont ainsi « sacralisés ». Mais dans cette espace unique de quelques 3000 Km² à la densité humaine parmi les plus faibles du vieux continent, c’est aussi le Cévenol d’hier et d’aujourd’hui qui est mis à l’honneur. Ses compétences agro-pastorales sont reconnues non pas comme un objet ethnographique ou muséographique mais bel et bien comme la marque d’un modèle « culturel évolutif et vivant » quasi unique en Europe.

 

Il faut saluer la persévérance de tous les protagonistes de ce dossier qui avec cet esprit bien trempé, propre aux Cévenols, ont travaillé avec constance et intelligence. La draille pour obtenir ce classement comme celle qui rejoint deux vallées cévenoles s’est avérée étroite, pentue et sinueuse. Il n’en est que plus mérité.

 

Plus largement, cette grande nouvelle me donne bon espoir pour le classement des monuments romains de la Ville de Nîmes, dans les mois à venir, sur cette prestigieuse liste.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier