Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 15:46

Rarement un film français n’avait été autant distingué. En lui décernant 5 statuettes, l’Académie des Oscars a récompensé une très grande œuvre et au-delà le talent français. Je rappelle que la France est le berceau mondial du cinéma, qui a vu naître cet art à la fin du 19ème siècle. Les membres de l’équipe de « the Artist » sont donc les dignes héritiers des frères Lumière. On ne peut que se réjouir de la performance muette, en noir et blanc, de Jean DUJARDIN, dont le talent dans ce film fait pleinement consensus. Cet évènement historique doit être recadré dans une évolution plus large du cinéma français, qui démontre, depuis quelques mois, une très forte créativité, se traduisant notamment par une fréquentation accrue des « salles obscures » et une forte augmentation de ses parts de marché.      

 

Contrairement à ce que certains laissent entendre, le rêve français n’est certainement pas éteint. Je dirais même qu’il est, depuis quelques années, en plein renouveau dans le domaine culturel. La « moisson » d’hier peut être associée, par exemple, à la distinction de Marion COTTILLARD, récente titulaire de l’Oscar de la meilleure actrice, à l’obtention, par le film français « entre les murs », de la Palme d’Or à Cannes en 2008, ou à la distinction de Jean-Marie Le CLEZIO par l’Académie Nobel pour son œuvre littéraire, sans oublier la mise à l’honneur de Jean NOUVEL titulaire, il y a 3 ans, du Prix Pritzker.

 

Il est clair qu’en ce début de 21ème siècle, la France reste une nation éminemment culturelle qui compte et qui rayonne à travers le Monde, grâce à sa langue et à sa politique dynamique et volontariste.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier