Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 09:59

En tant que membre de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat j’ai reçu les représentants syndicaux régionaux du personnel civil de la Défense. En effet, le Livre Blanc de la Défense devait être remis au Gouvernement l’été dernier, puis à l’automne. C’est aujourd’hui une question de semaines. Des reports qui en disent long. Mes collègues de la commission et moi-même ne sommes pas dupes. À l’heure où nos troupes sont engagées sur des théâtres d’opérations à haut risque, le Gouvernement prépare un coup de bélier contre la Défense nationale. C’est ce dont sont venus s’enquérir les représentants Languedoc Roussillon CFDT du personnel civil ce lundi 18 Mars .

 

En l’absence d’information officielle, je n’ai pas voulu entrer dans le détail des différents scénarii avancés ici et là : fin du programme RAFALE, suppression de plusieurs régiments, suppression de 30 000 emplois civils et militaires… jusqu’à évoquer la vente du Porte-avions Charles de GAULLE. Pour autant, j’ai formulé à mes interlocuteurs, dont je partage l’inquiétude des engagements clairs : d’abord, avec l’ensemble de mes collègues UMP du Sénat, nous nous battrons jusqu’au bout pour sacraliser le budget de la Défense à 1,5 % du PIB du pays.

 

À l’heure où le bassin méditerranéen tend à devenir explosif,  les Français qui aiment leurs Armées veulent une défense qui les protège, qui dissuade et permette à la France de garder son rang et le respect des nations. En deçà de 1,5 %, ce serait aussi un désastre pour l’excellence de notre industrie parmi les meilleures du monde employant des milliers de personnes.

 

J’ai rappelé à mes interlocuteurs que nous sommes passés de 3 % du PIB au début des années 80 à 1,56 % l’année dernière et que je serai très vigilant sur la traduction du Livre Blanc à travers la prochaine loi de programmation militaire 2014-2019 que la gauche nous prépare d’ici l’été. Enfin j'ai confirmé aux syndicalistes qu’on ne peut pas être Sénateur Maire de Nîmes et ne pas se préoccuper du sort de l’Armée française et de son personnel civil.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier