Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 15:30

Grands-jeux-romains.jpgPour cette troisième édition, les Grands Jeux romains ont rencontré un vif succès populaire réunissant de très nombreux visiteurs. En effet, les Nîmois sont très attachés à leurs racines antiques et apprécient de cultiver cet héritage qui fait notre fierté. Avec la mise en valeur des monuments romains, avec la création du musée de la Romanité, ces deux jours de fête permettent de compléter notre démarche dans ce domaine. Cette manifestation, organisée par Culture Espace, avec la participation étroite de la Ville de Nîmes, de l’Université de Nîmes et de l’Office de Tourisme, permet ainsi à chacun d’entre nous d’entretenir ce lien historique très fort et de montrer, notamment aux plus jeunes d’entre nous, quelles sont nos origines. 

 

Durant 48 heures, les événements se sont succédés dans différents lieux de la romanité nîmoise, avec notamment des reconstitutions historiques comme la cérémonie du culte impérial devant la Maison carrée et le défilé triomphal de l’empereur Hadrien jusqu’aux arènes. Comme chaque année, le moment fort s’est déroulé sur la piste de l’amphithéâtre romain avec les grands jeux du cirque qui mobilisent de nombreux figurants. Le thème de cette année a été la légendaire Guerre de Troie, épisode grec de l’Antiquité, qui a profondément marqué la Rome antique dans son imaginaire et l’empereur Hadrien, grand helléniste. A deux reprises, le samedi et le dimanche, dans des arènes combles, ce spectacle a permis aux visiteurs de se plonger deux mille ans en arrière et d’admirer les  pompes militaires, les exercices de captures et la reconstitution de la fameuse Guerre de Troie avec l’enlèvement d’Hélène, le fameux combat d’Achille contre Hector et l’épisode du Cheval de Troie.

 

Il faut noter que cette manifestation a une caution scientifique forte puisque l’Université de Nîmes, via Monsieur Eric TEYSSIER, Maître de conférence à l’université de Nîmes, et Eric DARS, Professeur d’histoire soutiennent une nouvelle fois la démarche. J’ajoute que la Ville de Nîmes a proposé de nombreuses activités pédagogiques de grande qualité et gratuites, comme des ateliers et des visites culturelles, aux Jardins de la Fontaine et au Musée archéologique, qui ont également été très prisées.

 

Cet évènement prend chaque année un peu plus d’ampleur et s’est inscrit dans l’agenda des Nîmois, mais également des touristes. On peut remarquer également que les commerçants jouent de plus en plus le jeu, en habillant leurs vitrines, en proposant des menus romains ou encore en organisant des soirées spécifiques. Des locations de costumes romains ont même été proposés aux particuliers. Peu à peu, avec les deux jours de Grands Jeux romains, Nîmes retrouve concrètement et pour quelques heures ses racines.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier