Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 17:10

J'ai appris hier l'avis favorable rendu par la Commission Départementale d'Aménagement Commercial sur le Village de Marques de Fournès. Je regrette profondément cette décision et tient à rappeler la ferme opposition de la Ville de Nîmes, qui s'est prononcée contre le projet lors de cette CDAC !

 

Tout comme les villes d'Avignon, d'Arles, et de Lunel, Nîmes a défendu un aménagement du territoire raisonné et raisonnable. Or, sous couvert des hypothétiques emplois créés, ce dossier va à l'encontre de toutes considérations environnementales et économiques. Déconnecté  des zones commerciales existantes, accessible uniquement en voiture, il ne satisfait en aucune façon à un besoin des habitants de la zone de chalandise. En effet, le territoire ne souffre d'aucun déficit d'offre commerciale en matière d'équipement de la personne.

 

Comment ne pas y voir, alors, un risque évident pour le tissu commercial de nos centres urbains ? Présenté comme un village méditerranéen authentique, la lecture du dossier laisse sceptique sur les intentions réelles des porteurs du projet qui parlent de tourisme commercial. Les touristes qui viennent découvrir notre territoire trouveront-ils l'authenticité en visitant 90 boutiques de prêt-à-porter de marques ? Permettez-moi d'en douter et, à titre personnel, de préférer, pour ces touristes, la découverte des richesses patrimoniales de Nîmes et de ses commerces !

 

Compte tenu de l'évolution de ce projet, je ne peux que déplorer, une nouvelle fois, que ce soit un Nîmois, nommé Commissaire Enquêteur, qui donna le premier un avis favorable. Dès l'annonce de la décision, j'ai décidé d'établir des contacts avec les maires des autres villes opposées au projet pour porter un recours devant la CNAC.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier