Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 08:57

phoca_thumb_l_cope_ump_gard_federation-20119-copie-2.jpgIl y a 100 ans, jour pour jour, naissait, dans le Cantal, Georges Pompidou. Deuxième président de la 5ème République, cet homme d’Etat d’envergure a marqué la vie politique française, d’abord au côté du Général de Gaulle, comme collaborateur, puis Premier Ministre, ensuite comme l’un des Chefs de l’Etat les plus visionnaires que la France ait connu.

 

Sa fin douloureuse, pour un grand nombre de Françaises et de Français de l’époque, ne doit pas nous faire oublier qu’il est en grande partie à l’origine de l’organisation industrielle et économique de notre pays. Celui, qui, en tant qu’homme de lettre n’hésitait pas à citer les grands poètes de la langue française lors de ses conférences de presse, a su incarner la France de manière pragmatique.

 

Ce petit fils de paysan, grand amateur d’art, a permis la naissance ou l’aboutissement de projet emblématique de la réussite française tel que le TGV, la création d’Airbus, l’ouverture de la première ligne de RER et de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, la mise en place du poste de médiateur de la République, le lancement du programme Ariane ou du grand centre d’art contemporain parisien, qui portera, par la suite, son nom.

 

Sa plus grande qualité a été, sans nul doute, d’assumer, en douceur et à sa manière, la succession de l’Homme du 18 juin, dans la continuité, celle de la modernisation et de la grandeur de la France. Je veux ainsi rendre hommage à l’esprit et à l’œuvre de Georges Pompidou, dont l’engagement irréprochable pour l’intérêt supérieur de son pays doit servir d’exemple pour chacun d’entre nous.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

NOEL Jean-Gérard 05/07/2011 15:50



Merci de rappeler le parcours politique, culturel et social d'un grand Président qui a fait effectivement beaucoup pour la France mais malheureusement trop tôt disparu. J'ai été très fier de
participer à sa campagne présidentielle et de l'avoir cotoyé à Bordeaux avec Jacques Chaban-Delmas, Robert Boulin et Yves Guéna.



granger 05/07/2011 09:08



Bravo pour ce rappel et cet hommage à G.Pompidou!On souhaiterait en avoir d'autres comme lui!



Jean-Paul Fournier