Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 09:09

Rarement un gouvernement aura connu situation aussi détestable. Hausse massive du chômage, frôlant le record national, baisse inquiétante des prévisions de croissance, augmentation du déficit et donc report des nécessaires équilibres budgétaires.

 

La crise, pourtant si souvent niée par le pouvoir en place, est bien là. Elle l’oblige à attendre une hypothétique reprise ou, pis encore, à improviser une politique de plus en plus brouillonne et contradictoire, qui fragilise le peu de croissance qui reste.

 

Notre pays ne peux plus se permettre des annonces creuses et sans fondement, comme celle qu’a faite le Président de la République sur la baisse, à partir de septembre 2013, du nombre de demandeurs d’emploi. Des propos solennellement tenus, je vous le rappelle, le soir du réveillon du nouvel an, à la télévision, devant des millions de citoyens.

 

Le problème, c’est que François HOLLANDE ne s’est pas donné les moyens de ses ambitions. Il ne maîtrise rien. L’accord compétitivité emploi et le pacte pour la croissance, qui vont dans le bon sens, sont trop timorés et arrivent bien trop tardivement. Ces mesures vont surtout à l’encontre d’autres prises de décisions bien plus graves, comme l’augmentation massive les impôts, le sabordage des évolutions structurelles du gouvernement précédent, comme la réforme territoriale, le traitement social du chômage, le recrutement de fonctionnaires, contre toute logique européenne. Avec sa politique, teintée d’amateurisme et d’incohérence, le Chef de l’Etat ne fait qu’aggraver la situation nationale, tout en reniant les engagements pris devant les Françaises et les Français. 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Point de vue
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier