Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 10:32

L’année 2012 est une année électorale bien remplie. A quatre reprises les Nîmoises et les Nîmois seront amenés à se rendre aux urnes. En ce mois de janvier, nous pouvons ainsi faire un premier bilan des inscriptions sur les listes électorales de la Commune de Nîmes qui se sont clôturées dans la nuit de samedi à dimanche.    

 

D’ailleurs, je tiens à préciser que la Ville de Nîmes a fortement complété la campagne de communication dématérialisée portée par le Gouvernement, sur son site internet ou dans Vivre Nîmes, sans oublier les supports d’information que sont les affichages, l’application gratuite sur les téléphones portables, les panneaux lumineux, la lettre d’information ou les dépliants. 

 

Comme en 2006, les inscriptions de l’année 2011 se sont concentrées dans les 15 derniers jours de décembre. Même si elles sont globalement en baisse de près 20%, par rapport à 2006, on remarque que les citoyens ont attendu les derniers instants pour entamer la procédure.

 

La grande nouveauté administrative a été l’inscription par internet, possible depuis le 7 novembre dernier. En à peine deux mois, près de 1466 citoyens, soit près de 25% des demandeurs, ont utilisé cet outil, pour accomplir leur démarche.

 

Le chiffre le plus préoccupant est sans nul doute celui des premières inscriptions, qui a chuté, malgré des procédures facilitées, de plus de 50%, par rapport à 2006, même si il a été multiplié par 5, par rapport à 2010.

 

Je ne serai pas complet sans préciser que le nombre des inscriptions liées à une arrivée dans la commune, sont toujours aussi soutenues et même en légère hausse de 3,86%, par rapport à 2006, ce qui démontre, une nouvelle fois, l’attractivité nîmoise.       

 

 

2006

2010

2011

Arrivée dans la commune

4964

1133

5160

Inscription d'office

1423

1457

1226

Première inscription

4225

403

2070

Total

10612

2993

8456

  

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Réactions
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier