Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 18:41

La défense des intérêts et des valeurs de la France et des Français n’est pas un « petit sujet ». Que la France fasse partie du club des cinq puissances qui sont membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies ne relève pas du hasard. Etre en mesure d’intervenir comme nous l’avons fait en Libye pour venir en aide à un peuple menacé et assurer la défense de nos intérêts n’est pas à la portée de tous les Etats.

Autrement dit, et l’action de Nicolas SARKOZY depuis 2007 en est la parfaite illustration, la France est un acteur qui compte dans le monde. De la Libye, à l’Afghanistan en passant par la Côte d’Ivoire, travaillant étroitement avec ses partenaires stratégiques, la France est reconnue, écoutée et respectée. Elle dispose de forces armées exceptionnelles, qualifiées, animées d’honneur et d’un profond dévouement pour la Nation, jusqu’au sacrifice ultime.   Notre pays se donne les moyens – humains, diplomatiques, industriels et en matière de recherche – pour garder en main son destin et tenir son rang sur la scène internationale.

Dans quelques mois, les Français auront à faire un choix crucial. En élisant le président de la République, ils désignent le garant de la souveraineté nationale et le chef des Armées. Dans cette perspective, l’UMP s’engage à continuer de porter une ambition forte et cohérente parce que nous rejetons l’idée d’une France sans défense nationale crédible, l’idée d’une France diminuée, ruinée et finalement vouée à perdre sa place au Conseil de sécurité de l’ONU et son influence dans le concert des nations.

C’est pour cette raison que nous mettons en garde contre le danger que représenterait la mise en place d’un gouvernement de coalition socialiste-verts. Cette alliance risquerait de remettre en cause des équilibres fragiles qui garantissent aujourd’hui notre défense et la protection de chacun d’entre nous dans un monde exposé à de nouvelles menaces et à des bouleversements géostratégiques majeurs.

Jusqu’où iront-ils ? De la suppression des cérémonies du 14 juillet, au désengagement militaire de la France sur la scène internationale, en passant par la création fièrement annoncée de centaines de milliers de postes de fonctionnaires et d’emplois aidés, le PS et les Verts feraient du budget de la Défense une variable d’ajustement budgétaire, promis à une réduction inexorable. Autrement dit, leur victoire annoncerait l’ère d’une France sans défense crédible.

Un gouvernement de cette nature, c’est donc inéluctablement l’affaiblissement de la France sur la scène internationale, la remise en cause de la protection des Français et des conséquences économiques dramatiques pour la croissance, l’innovation et l’emploi – de l’aéronautique, au spatial en passant par les secteurs de la défense et de la sécurité –. Combien de dizaines de milliers d’emplois industriels qualifiés la « gauche plurielle » nous promet-elle ainsi de supprimer ? Sans compter toutes les innovations technologiques dont se priverait la France en diminuant ses efforts de recherche.

A l’opposé de cette vision et dans le cadre de son projet pour 2012, l’UMP s’engage à soutenir avec force le maintien de la Défense comme priorité budgétaire. Au-delà de cet aspect budgétaire, nous nous engageons sur trois axes majeurs.

D'abord, l'UMP soutient la mise en place de coopérations européennes dynamiques et portées sur des projets concrets pour faire avancer l’Europe de la défense avec nos partenaires capables de s'engager.

Ensuite, nous voulons renforcer le lien entre l'armée et la Nation. Cela passe par l’amélioration du soutien aux familles des militaires (prise en compte des conjoints, école, logement) et par une plus grande reconnaissance de l’engagement, notamment en faisant de la commémoration du 11 novembre, une journée nationale de la mémoire et du souvenir pour tous les « morts pour la France », sans exclusion des autres dates de commémoration.

Enfin, parce que l’indépendance, l’emploi, la recherche et l’excellence technologique de notre pays sont en jeu, l’UMP soutient la définition d’une stratégie industrielle pour les entreprises de souveraineté, au-delà du périmètre de la Défense. Dans cette perspective, nous proposons la création d’un fonds d’investissement pour ces industries avec un soutien tout particulier aux PME et à la recherche.

La sécurité des Français et le rayonnement de la France dépendent d'un effort constant et cohérent, que l'UMP s'engage à soutenir avec détermination. La Défense ne doit pas être sacrifiée sur l'autel de la démagogie. 

Texte publié dans les pages débats et opinions du Figaro du mardi 20 septembre et cossigné par les élus suivant : Jean-François COPÉ, député, Secrétaire général de l’UMP, Hervé MARITON, député, Conseiller politique de l’UMP chargé des questions de défense, Josselin DE ROHAN, sénateur, président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, Guy TEISSIER, député, président de la commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale, Arnaud DANJEAN, député européen, président de la sous-commission sécurité et défense du Parlement européen, Patrick BEAUDOUIN, député, Raymond COUDERC, sénateur, François CORNUT-GENTILLE, député, Serge DASSAULT, sénateur, Nicolas DHUICQ, député, André DULAIT, sénateur, Jean-Paul FOURNIER, sénateur, Michel GRALL, député, Christophe GUILLOTEAU, député, Philippe JUVIN, député européen, Pierre LASBORDES, député, Damien MESLOT, député, Xavier PINTAT, sénateur, Philippe VITEL, député, Michel VOISIN, député.  

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Point de vue
commenter cet article

commentaires

Monick Tapissier 20/09/2011 21:10



Bravo,mon cher Jean-Paul pour cet article si bien écrit qui résume tout.


Je le fais passer demain à mon comité de cir. que je réunis et à tous mes amis..


Avec toute mon amitié


MonickTapissier


Secrétaire UMP de la 3ème crir. du Gard


Conseillère Régionale



Jean-Paul Fournier