Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 11:53

Nous venons d’apprendre par la presse que le projet de Ligne à Grande Vitesse (LGV) entre Montpellier et Perpignan serait supprimé pour des raisons budgétaires. Que notre pays soit confronté à des difficultés budgétaires, personne ne le conteste, même si ceux qui nous gouvernent l’ont abondamment nié pendant les dernières campagnes électorales. Mais que, pour ces prétextes on nous ramène 20 ans en arrière, au temps de la mission QUERRIEN, c’est inadmissible, insupportable !

 

On nous dit : « le TGV arrivera à Montpellier puisque le contournement Nîmes - Montpellier est acté. Et si le TGV arrive à Montpellier, le Languedoc Roussillon est desservi. » C’est un scandale. L’Union Européenne a inscrit dans son schéma de lignes à Grande Vitesse la Liaison Amsterdam – Séville. Le Schéma National des Infrastructures de Transports a retenu la LGV Montpellier – Perpignan. Le débat public a eu lieu. Les Collectivités Territoriales ont cofinancé les études et ont largement investi dans les réflexions liées aux tracés et aux implantations de gares. Nous sommes dans la dernière ligne droite qui doit nous permettre d’engager le tour de table pour boucler le financement.

 

Et là, maintenant, on nous dirait « vous avez fait tout cela pour rien !! ». La France aura le seul chaînon manquant (sur 150 km) du trajet Amsterdam – Séville !!! La France avait inventé le TGV. Là voilà désormais à la traîne. Que l’on nous épargne cette honte et que le tronçon Montpellier – Perpignan soit préservé !

 

Communiqué que j’ai publié avec :

- Raymond COUDERC, Sénateur de l’Hérault, Maire de Béziers et Président de la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée,

- Jean-Paul ALDUY, Président de la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée,

- Jean-Marc PUJOL, Maire de Perpignan.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier - dans Engagements
commenter cet article

commentaires

marcheval william 16/07/2012 12:46


Comprenne qui pourra.


Pendant toute une campagne présidentielle, on nous tient le langage de la relance économique par les grands travaux.


Une plus grande régionalisation


 On nous dit même que Nicolas SARKOZY fait du catastrophisme sur les finances publiques


Et voila aujourd'hui on annule des grands travaux, on dit même que la situation réelle de la FRANCE avait été cachée et les liaisons structurantes pour les régions sont annulées (tgv languedoc,
aquitaine, liaison et lyon  etc...)


Les grandes illusions ne durent qu'un temps, tout le monde n'est pas David copperfield pour faire rêver et réenchanter.







qtl {
position: absolute;
border: 1px solid #cccccc;
-moz-border-radius: 5px;
opacity: 0.2;
line-height: 100%;
z-index: 999;
direction: ltr;
}

qtl:hover,qtl.open {
opacity: 1;
}

qtl,qtlbar {
height: 22px;
}

qtlbar {
display: block;
width: 100%;
background-color: #cccccc;
cursor: move;
}

qtlbar img {
border: 0;
padding: 3px;
height: 16px;
width: 16px;
cursor: pointer;
}

qtlbar img:hover {
background-color: #aaaaff;
}

qtl>iframe {
border: 0;
height: 0;
width: 0;
}

qtl.open {
height: auto;
}

qtl.open>iframe {
height: 200px;
width: 300px;
}

Jean-Paul Fournier