Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 11:26

La France perd une mère, une grand-mère tant la relation entre Mme Simone Veil et les français revêt une forme d’amour. Les hommages affluent et les mots semblent, en effet, ne pas suffire pour décrire l’admiration que nous portions à Simone Veil.

 

Sa vie durant, Mme Veil a combattu les souffrances. Celles des camps de concentration d’abord qui ont décimé sa famille. Celles des femmes ensuite en faisant adopter la Loi sur l’interruption volontaire de grossesse avec un aplomb et une détermination qui forcent le respect.  Académicienne, membre du conseil constitutionnel, première présidente du Parlemente européen, l’ancienne ministre de la santé que j’ai eu l’honneur de rencontrer était une femme de caractère, douce et volontaire, sans palabre inutile. Cette disparition est également symbolique pour les Nîmois.

 

Le 8 mars 2014, la Ville de Nîmes a honoré, à travers la dénomination du centre socio culturel de Valdegour, cette femme d’engagement et de cœur. Avec son accord, j’avais eu la fierté de procéder à ce baptême hautement symbolique.   Plus récemment, nous avions noué des contacts dans le cadre de notre démarche UNESCO, à laquelle elle était très sensible.

 

La vie de Madame Veil est celle d’une française du 20ème siècle, moderne, en avance sur l’histoire, républicaine et morale, rebelle et féministe, indépendante convaincue, insoumise et courageuse, surtout courageuse ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier