Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 08:59
Audience avec le roi de Jordanie - Retour sur mon déplacement

A l’heure où le Moyen et le Proche Orient se déchirent et se mobilisent face au danger que représente la montée en puissance de l’Etat islamique, le déplacement de travail que j’ai effectué en Jordanie, dans le cadre du groupe d’amitié sénatorial, avait une dimension toute particulière. De la visite d’un camp de réfugiés syriens à la rencontre avec le Roi Abdallah II, avec qui j’ai eu un entretien, en passant par des rencontres avec le Maire d’Amman, le Président du Sénat et divers ministres, les discussions ont d’abord eu pour objet la menace terroriste.

A plus de 3000 kilomètres de distance, Paris et Amman ont les mêmes préoccupations face au danger du djihadisme. D’ailleurs la présence du roi, lors du grand rassemblement parisien du 11 janvier fut un témoignage concret de l’amitié franco-jordanienne. Ainsi, j’ai été désigné, pour présenter au Sénat jordanien, les grandes lignes des travaux de la Commission d’enquête sur l’organisation et les moyens de lutte contre les réseaux djihadistes en France et en Europe. La question du renseignement, mais aussi celle de la déradicalisation, ont été abordées. Parallèlement, la visite du camp d’Azraq, qui regroupe plusieurs centaines de milliers de réfugiés syriens, nous a permis concrètement de comprendre les conséquences de la propagation de Daech et la nécessité de sa destruction, ainsi que la complexité de la question migratoire. Comme le Liban et la Turquie, la Jordanie doit endiguer les milliers de syriens qui fuient quotidiennement la guerre et la barbarie.

L’autre axe de travail du déplacement a été le développement durable et la COP21. En effet, les nombreux problèmes d’approvisionnement en eau de la région donnent à la question environnementale des dimensions vitales. La décision de construire un canal entre la mer Morte et la mer Rouge ou la création d’usine de désalinisation sont des moyens de répondre à cette problématique. Lors d’une table ronde, j’ai d’ailleurs pu présenter les actions nîmoises en matière de développement durable et de lutte contre le réchauffement climatique. Le Maire d’Amman s’est dit vivement intéressé par nos actions en matière de protection énergétique des bâtiments communaux et par l’utilisation dynamique de l’énergie produite par notre incinérateur.

Cette visite de 5 jours a eu pour but de renforcer les liens entre nos deux pays. Elle m’a également permis de mieux appréhender la Jordanie, nation arabe et îlot de stabilité dans une région en crise. Mon audience avec le souverain hachémite restera comme un moment fort de mes rencontres avec les personnalités politiques mondiales de tout premier plan.  

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier