Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 19:35

Depuis quelques jours, la polémique enfle suite à la décision prise par le Directeur Académique des Services de l'Éducation Nationale (DASEN), Monsieur PATOZ, de modifier la fresque de l’école Prosper Mérimée, réalisée en 2006 par des élèves et consacrée aux monuments romains nîmois.

Alors que la semaine dernière l’Éducation nationale déclarait qu'il n'était pas question de modifier ladite peinture, le taureau et l'homme qui figuraient au centre de l’œuvre ont tout bonnement et simplement disparu.

En janvier dernier, à l’occasion des attentats ayant touchés Charlie Hebdo, l’Éducation nationale avait tenu un discours clair sur l’importance de la liberté d’expression, discours relayé et soutenu par l’opinion publique. Aujourd’hui, l’effacement de ce dessin enfantin me laisse à la fois amer et perplexe.

Ce revirement de situation est, en effet, d’autant plus problématique que le Directeur Académique dit se retrancher derrière l’avis de la Directrice de cette école. Comment, lorsque l’on se souvient que celle-ci a porté à deux reprises les couleurs d’un parti – Europe-Écologie-Les-Verts – dont chacun connaît le positionnement sur ces questions, ne pas douter de la neutralité de ce choix ?

Avec les parents d’élèves, les aficionados et les défenseurs de la liberté d’expression, j’appelle le DASEN à rétablir cette fresque dans son intégrité en tant que témoignage enfantin de notre culture locale.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier
commenter cet article

commentaires

bob 05/10/2015 19:52

démagogie, récupération, électoralisme tout est bon pour vous Fournier ...

Marrot 03/10/2015 11:43

Choisir de dénigrer un tel ou une telle ne répond pas à une démarche constructive. Dans cette affaire, il serait certainement plus efficace de faire un recours contre la circulaire car toute circulaire dotée de dispositions à caractère impératif est désormais attaquable plutôt que mettre au pilori le Dasen ou la directrice d'une école.

Jean-Paul Fournier