Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 14:55

C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris la disparition de Charles PASQUA avec lequel j’ai siégé au Sénat jusqu’en 2011 et pour lequel j’ai toujours eu la plus grande estime.

Alors que la France est occupée par l’armée nazie, le jeune Charles PASQUA n’hésite pas à s’engager dans la résistance auprès du Général de Gaulle alors même qu’il n’est tout juste âgé de 15 ans. « Prairie » (pseudonyme de Charles PASQUA durant la résistance) restera l’un des gardes fidèles du Général jusqu’à sa disparition avant de devenir l’un des piliers de la famille gaulliste.

Après 48 ans de carrière politique, Charles PASQUA a su se bâtir une popularité qui fait de lui l’une des plus grandes personnalités de notre vie politique contemporaine.

Sa passion pour la vie publique l’aura amené à poursuivre jusqu’au bout, avec sa verve et le sens du bien commun qui le caractérisaient, son action au service de ses concitoyens. C’est un homme de grande valeur qui vient de nous quitter.

A titre personnel, j’ai partagé de nombreux combats politiques à ses côtés et c’est d’ailleurs lui qui m’avait remis les insignes d’Officier de la Légion d’Honneur lorsque j’étais Vice-président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Gard.

J’ai eu encore, il y a quelques semaines, l’occasion de partager avec lui le diner de l’Amicale gaulliste qu’il honorait de sa présence, preuve, si cela était encore nécessaire, de l’engagement d’une vie pour la défense et la diffusion de la doctrine gaulliste.

Je voudrais, au nom des Nîmoises et des Nîmois, adresser à ses proches ainsi qu’à sa famille toutes mes plus sincères condoléances, et je ne peux m’empêcher d’avoir également une pensée pour son fils, Pierre-Philippe, qui nous a quittés le 11 février dernier.

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-paul fournier
commenter cet article

commentaires

Jean-Paul Fournier